Christian Lambert : « Je crois que nous allons vers la fin de l’Europe occidentale et chrétienne. »

Christian Lambert partage sa vie entre Paris et La Baule. Cet ancien ambassadeur de France a eu une carrière incroyable puisqu’il a toujours été en poste dans des pays en guerre. Il a été en mission dans de nombreux pays en Extrême-Orient, au Moyen-Orient et en Afrique. Il a ensuite été ambassadeur de France en Afghanistan, au moment de l’invasion soviétique, puis au Sri Lanka et en Yougoslavie au moment de la dernière guerre… La géopolitique mondiale n’a pas de secret pour ce Baulois, qui revient sur son parcours. Aujourd’hui, il publie de nombreuses chroniques dans la presse pour alerter les Français sur le développement de l’immigration qui est en passe de provoquer la fin de la civilisation que nous connaissons…

Il était l’invité de Yannick Urrien jeudi 3 septembre 2015.

Kernews : Lorsque vous avez vu Phnom Penh tomber avec l’arrivée des Khmers rouges, cela vous a-t-il rendu rendu viscéralement anticommuniste ?

Christian Lambert : Ayant, je crois, un peu de bon sens, je l’étais avant ces événements tragiques… Je ne veux pas faire preuve de prétention mais, étant en poste au Laos, j’avais dit à Paris, par mes télégrammes et dépêches, quelle était la réalité des Khmers rouges. Mais au Quai d’Orsay, on avait une certaine tendance à ne pas vouloir le savoir. Les Khmers rouges étaient considérés comme les fidèles soldats du roi Sihanouk, pour lequel on nourrissait des sentiments amicaux. C’était un fervent gaulliste et, surtout, il était antiaméricain… Donc, il était alors tout à fait accepté à Paris. De mon côté, je disais qu’il fallait faire attention à ces fanatiques capables de tout. Et, malheureusement, la réalité s’est imposée. Les Khmers rouges ont supprimé un tiers de la population du Cambodge !

La prise de Phnom Penh s’est déroulée dans la violence et dans le sang…

Les massacres ont commencé immédiatement. Même les malades des hôpitaux ont été évacués, mais beaucoup sont morts en cours de route. 1,7 million de personnes ont été massacrées dans les pires conditions ! J’ai visité le centre de torture de Phnom Penh après la libération du Cambodge, c’était épouvantable. Les Khmers rouges photographiaient les malheureux détenus avant et après la torture, ils collaient les photos au mur comme un trophée… Après la libération de Phnom Penh, ce fut pour tous une forme de communisme, mais sous contrôle vietnamien.

Est-ce l’un des postes qui vous ont le plus marqué ?

Oui. Mais un poste qui avait sans doute plus de substance était celui de Kaboul, en Afghanistan, parce que là c’était une guerre contre l’Union soviétique. Les Soviets ont commis l’erreur d’envahir l’Afghanistan, les Occidentaux ont alors lutté contre la présence de l’Union soviétique à juste raison puisque l’engagement soviétique en Afghanistan était très impopulaire en Russie. Ce fut l’une des causes de l’effondrement de l’Union soviétique.

Christian-Lambert-2Ce n’était donc pas une erreur d’aider les talibans à cette époque ?

Tout à fait ! Je suis bien placé pour le savoir. À l’époque, les talibans étaient considérés comme nos alliés. Les Occidentaux les ont aidés.

Pourquoi un tel retournement de situation ?

Il faut tenir compte des objectifs successifs. Lorsque j’étais chef de mission diplomatique en Afghanistan, le but essentiel pour l’Occident était de combattre l’impérialisme soviétique. Ensuite, on est revenu à une réalité simple. Les talibans, «des étudiants en religion musulmane», ont continué dans la même ligne leur combat et, à ce moment-là, contre l’Occident, avec les développements que vous connaissez.

Avec les armes que vous leur avez fournies…

C’est en partie vraie. On leur a fourni des Stinger anti aériens et d’autre armes en petite quantité, il faut le dire. Mais je crois qu’ils ne savaient pas s’en servir !

La question de l’immigration n’a jamais été autant au cœur des débats en France. Pourtant, une grande partie de la population, malgré les événements du 11 janvier, semble persister dans l’angélisme. Qu’en pensez-vous ?

Le phénomène migratoire est d’une extrême importance car il engage tout l’avenir ! À Calais, les immigrants sont à peu près 5000. Ils sont arrivés par le train, le plus simplement du monde, et il en arrive constamment… A Lampedusa, en Italie, il en débarque à peu près 1000 par jour en moyenne. Il y a un potentiel de centaines de millions d’Africains et de moyen-orientaux qui cherchent à venir en Europe. Bien sûr, il n’en arrivera pas des centaines de millions, mais il peut en arriver des millions. C’est un phénomène d’une grande gravité, car plus de 50% de ces immigrés sont musulmans. Ces gens-là sont le plus souvent dépourvus de tout, ils vivent dans des pays en état de chaos. Une grande partie du continent africain est en état de chaos, le Moyen-Orient est en état de chaos, la pauvreté règne partout… Il y a là un potentiel migratoire considérable et c’est extrêmement inquiétant. Officieusement, on chiffre déjà le nombre des immigrés en France à 10 millions et il va en arriver probablement autour de 500 000 cette année… Il faut savoir que la France accorde près de 3 millions de visas par an, dont plus de 600 000 au Maghreb. Ce sont des visas de court séjour mais, bien sûr, la majorité des heureux bénéficiaires ne retournent pas chez eux et deviennent clandestins.

Avec cette situation, la dette publique qui continue d’augmenter et les impôts qui n’ont jamais été aussi élevés, peut-on penser que la France est un pays en voie de paupérisation ?

Sur le long terme, sûrement. Cette pression migratoire ne va pas diminuer et ceux qui sont en France sont maintenant inexpulsables. Imaginez : vous êtes en présence d’une malheureuse mère de famille qui vient du Moyen-Orient, dans la misère, avec deux enfants. : vous n’allez pas la rejeter en Méditerranée ! Vous allez l’aider, et moi aussi… Lorsque la police présente un Malien clandestin au consulat du Mali en demandant son expulsion, le consulat répond que ce n’est pas un citoyen malien : «Il n’a pas de papiers, vous ne pouvez pas prouver qu’il est Malien». Donc, il reste. J’estime que 90% des immigrés qui arrivent en force en Europe ne sont pratiquement pas expulsables.

Ils seront naturalisés au bout de quelques années…

A peu près 100 000 par an ! Ce flux migratoire ne peut que s’amplifier compte tenu du chaos qui règne dans la majeure partie de l’Afrique et au Moyen-Orient. On ne cesse de nous parler de la mondialisation, mais on constate une sorte de mondialisation des murs : la Bulgarie construit un mur pour éviter l’arrivée des immigrés qui arrivent en force par la Turquie, la Hongrie construit également un mur, les États-Unis ont construit un mur à la frontière mexicaine… Voilà un aspect inattendu de la mondialisation. Mais les murs ne vont pas arrêter beaucoup de choses. Il y a des murs construits par les Espagnols autour des enclaves de Ceuta et de Melilla, et 500 immigrés africains prennent souvent d’assaut ces murs de 4 mètres de haut ! Donc, malgré les murs, on entre facilement en Europe. Le régime d’extrême gauche à Athènes fait que l’on peut passer à peu près librement en Grèce pour entrer dans l’espace Schengen et on arrive en France… Les Français sont dans un sentiment d’impuissance. Il faut tenir compte aussi de cette humanité qui est en chacun d’entre nous : face à des personnes malades et qui ont faim, le réflexe de civilisation est de les aider et ils le savent bien. On comprend donc que l’Europe peut être envahie par des populations très sous-développées et en majorité musulmanes. Vous constaterez les résultats financiers et sécuritaires à long terme…

Faut-il envisager la fin de la France telle que nous la connaissons ?

C’est la question des questions ! Oui, sur le long terme… J’espère me tromper, mais je crois que nous allons vers la fin de l’Europe occidentale et chrétienne. C’est un événement historique aussi important que la chute de l’Empire romain, la fin de la civilisation occidentale et chrétienne ! Il faut placer cette perspective dans une optique de quelques siècles, mais le mouvement est en marche et je ne vois pas comment on peut l’arrêter.

Vous dites que nous allons vivre la fin de la civilisation occidentale et chrétienne, toutes les études le démontrent, mais pourquoi chrétienne puisque l’Afrique est un énorme réservoir de chrétienté ?

C’est une bonne question, mais l’islam fait des progrès considérables en Afrique contre les populations christianisées. Regardez ce qui se passe au Nigéria avec Boko Haram et les massacres dans les églises. Il y a 50 ans, en République centrafricaine, il n’y avait pas une seule mosquée et l’on ne savait même pas ce que ce mot voulait dire… Aujourd’hui, un tiers de la population est musulmane. C’est un pays potentiellement assez riche et les musulmans sont venus du Sénégal, du Mali, du Tchad et surtout du Soudan pour l’exploiter.

Comment analysez-vous l’attractivité de l’État islamique auprès de milliers de jeunes en Occident ?

Certains jeunes sont à la recherche d’un idéal. Or, l’état actuel de la société occidentale n’est pas très attractif pour beaucoup. C’est une société de consommation. La publicité, par exemple, se fait souvent avec des femmes dénudées, ce qui ne plaît pas à tout le monde. Il y a une sorte de désordre moral, une débauche permanente. Regardez Internet… Tout cela peut choquer des jeunes qui recherchent un dépassement et une règle. Ils croient le trouver dans l’islam radical…

Récemment mis en ligne

Philippe Manoeuvre : émission du dimanche 23 avril 2017

Écoutez l’intégralité de l’émission de Philippe Manœuvre, Fauteuil Club, diffusée chaque dimanche à 10h sur …

One comment

  1. Tout à fait d’accord avec ce Monsieur!
    J’étais moi même musulman de par mes origines, suis devenu catholique romain puis orthodoxe.
    Connaissant assez bien l’Islam, tant du point de vue historique, spirituel que fondamentaliste, ainsi que la mentalité de la plupart des musulmans qui arrivent en Europe, je peux en toute assurance prédire (à tout le moins potentiellement) la fin du monde occidental et chrétien (avec la complicité des pouvoirs en place et d’une partie de l’Église catholique romaine de type « humaniste »).
    Isaak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *