La Baule Styles La vie en région

Le Kurun : un élément majeur du patrimoine croisicais toujours prêt à prendre la mer…

L’association des Amis du Kurun a pris un nouvel élan depuis le début de l’année, avec une équipe renouvelée et présidée par Patrick Nalis, ingénieur dans le domaine de l’aéronautique, qui pratique la voile depuis l’âge de 16 ans. Le Kurun a été très médiatisé au cours de ces derniers mois. En 2018, il devrait à nouveau être à l’honneur dans de nombreuses manifestations. Patrick Nalis revient sur l’histoire des Amis du Kurun : « L’association existe depuis maintenant 30 ans, puisqu’elle a été créée en 1986, lorsque le Kurun a été donné pour un franc symbolique par Jacques-Yves Le Toumelin à la ville du Croisic. Plusieurs équipes se sont succédé pour entretenir le bateau et le remettre en état. Les missions de l’association portent sur l’entretien du bateau, sa présentation au public, sa promotion, tout comme celle de la ville du Croisic, à travers sa participation dans des manifestations. Il y a eu quelques désaccords entre l’ancienne équipe et la municipalité du Croisic. L’ancien bureau a démissionné et ma principale motivation était de ne pas laisser s’éteindre cette association, parce que le Kurun est d’abord un souvenir de jeunesse. J’avais de l’admiration pour ce bateau et pour Jacques-Yves Le Toumelin quand j’étais jeune et je ne voulais pas que l’on oublie tout le travail qui a été fait par cette structure. J’avais d’abord pour objectif de rétablir la relation de confiance avec la mairie et aussi d’amener des nouveaux adhérents ». Au cours de ces derniers mois, les Amis du Kurun ont été très actifs : « Cette année, avec les huit membres du conseil d’administration, nous avons d’abord voulu recentrer les missions de l’association sur l’entretien et la promotion. Nous avons fait un gros travail de communication au niveau local, notamment dans la revue trimestrielle du Croisic, car il est vrai que beaucoup de Croisicais ignoraient l’existence de ce bateau… Nous sommes présents sur de nombreux événements locaux, nous organisons des événements ponctuels et nous faisons aussi des visites commentées sur le Kurun. Le point fort, c’est évidemment de pouvoir amarrer le Kurun devant l’ancienne criée où nous avons notre local ».

Un bateau emblématique au Croisic

Le Kurun n’est pas simplement un beau bateau, c’est aussi un élément majeur du patrimoine et de l’histoire locale : « Le Kurun est emblématique du Croisic parce que, dans les années 50, les navigateurs qui osaient se lancer sur les océans, surtout pour faire un tour du monde, étaient peu nombreux. Jacques-Yves Le Toumelin a fait partie de ces navigateurs et le bateau a toujours eu comme port d’attache Le Croisic. Le Kurun incarne donc la mémoire de ce passé maritime relativement récent de la ville du Croisic ». Patrick Nalis ne manque pas de projets pour 2018 : « Il y a 111 adhérents et je souhaite inscrire cette nouvelle dynamique dans la continuité. L’idée est de maintenir le nombre d’adhérents et, surtout, de ne pas décevoir ceux qui nous ont rejoints cette année. Nous voulons augmenter le nombre de chefs de bord dans les nouveaux adhérents, parce qu’il est difficile de trouver des personnes qui acceptent de prendre la responsabilité du bateau pour pouvoir le sortir. Nous voulons aussi augmenter le nombre de bénévoles pour nous aider lors des différentes manifestations. Nous voulons également profiter de la confiance rétablie avec la mairie pour monter des dossiers de remise en état du bateau avec la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) parce qu’il y a quand même des travaux importants à mettre en place ». En attendant, le bateau aura participé pendant plus de 23 jours à différentes manifestations en 2017 et il devrait être encore plus présent l’an prochain…

Patrick Nalis interrogé sur Kernews

Valider