La Librairie du Pouliguen : une nouvelle librairie indépendante et généraliste lancée par Catherine Gaultier.

Ouvrir une librairie indépendante dans une grande ville, c’est déjà difficile. En province, le pari est encore plus hasardeux, mais il a été gagné et la Librairie Lajarrige est maintenant un lieu culturel connu et apprécié sur la presqu’île. Deux ans et demi après la création de sa librairie au cœur de La Baule, Catherine Gaultier annonce la naissance de sa petite-sœur en ouvrant la Librairie du Pouliguen : « L’idée est de recréer au Pouliguen une librairie dans un lieu qui en était dépourvu depuis quatre à cinq décennies, ce qui est quand même énorme, et de s’inspirer de l’exemple de Lajarrige pour créer une petite sœur, c’est-à-dire une librairie généraliste, indépendante et de proximité, avec avant tout une orientation sur la littérature et, accessoirement, la jeunesse et les essais. Un accent particulier est mis sur le régionalisme avec un rayon transversal qui va combiner les récits de mer, les ouvrages sur la presqu’île, mais aussi des livres de cuisine liés à la mer ou aux coquillages, des guides ornithologiques et des reportages sur la faune et la flore locales ». A l’heure d’Amazon et de la concentration avec quelques grands distributeurs, le public a compris la nécessité de préserver les librairies indépendantes. Catherine Gaultier nous livre sa recette : « Je fais souvent la comparaison avec les boulangeries. Pendant longtemps, il était assez difficile de trouver des bonnes baguettes, mais maintenant il est à la limite plus fréquent de trouver une bonne baguette que la baguette moulée et blanche sans aucun goût… Je pense que la librairie du XXIe siècle doit être conçue comme la librairie du début du XXe siècle : c’est-à-dire un lieu de convivialité, un lieu de rencontres, un lieu de discussions, un lieu d’échanges, un lieu de conseils et un lieu où les gens viennent quasiment comme à un loisir. Le fait de flâner dans une librairie doit être perçu comme une activité agréable et pas comme une activité purement utilitariste ». Et c’est vrai, que ce soit à Lajarrige ou au Pouliguen, on s’y sent bien… Après cette ouverture, Catherine procède à quelques réglages : « La sélection va s’affiner. Nous avons déjà décidé d’élargir la section essais en renforçant le domaine histoire et en introduisant un rayon philosophie que nous n’avions pas prévu au départ. Pour le reste, la sélection reste à peu près la même, avec un focus sur les coups de cœur des libraires du Pouliguen puisque c’est le libraire qui défend ses coups de cœur et pas nécessairement les coups de cœur de ses collègues. Nous sommes déjà très contentes puisqu’il y a même quelques volumes que nous avons vendus davantage au Pouliguen qu’à Lajarrige où, pourtant, l’activité est plus importante ! » Comme la Librairie Lajarrige, la Librairie du Pouliguen sera aussi un lieu de passage et de convivialité : « J’espère que la librairie va s’ancrer durablement, se pérenniser. Je ne raisonne pas en termes d’années, mais en termes de décennies. Nous allons ouvrir à l’année, avec des plages d’ouverture plus restreintes, bien entendu en hiver, probablement du mercredi après-midi au dimanche matin, et nous allons installer une grande table qui permettra de se poser, d’animer des ateliers de lecture et d’écriture, et de déguster une tasse de thé en notre compagnie… Bref, que la librairie soit un lieu de rassemblement qui fonctionne toute l’année, y compris quand il fait froid dehors ». Les lecteurs de la presqu’île sont très attachés à leur librairie et Catherine Gaultier a chaque jour l’heureuse surprise de voir des clients de la Librairie Lajarrige venir au Pouliguen : « Nous sommes passés pour vous encourager ! » C’est Séverine qui a la responsabilité de la librairie. Elle est secondée en alternance par Émilie, qui a travaillé au lancement de la Librairie Lajarrige, et Catherine elle-même. Enfin, rappelons que le stationnement est facile au Pouliguen, puisque la commune est en zone bleue et il existe 180 places gratuites sur le parking du port qui est situé à trois minutes à pied de la librairie.

La Librairie du Pouliguen se trouve 33, rue du Général Leclerc (à l’angle de la rue Mauperthuis) au Pouliguen. Ouverture du mardi au samedi de 10 heures à 13 heures, puis de 15 heures à 19 heures, et le dimanche matin de 10 heures à 13 heures. Tél. 02 40 61 60 98.

Laisser un commentaire