La Baule Styles La vie en région

L’APAK ouvre un nouveau refuge pour chiens et chats sur la presqu’île.

Il n’existe plus de refuge pour animaux sur la presqu’île et l’association APAK (Association de protection animale de Kerdino) en ouvre un au lieu-dit l’Air des Vents à Guérande : « C’est une petite route parallèle à la Route Bleue, située entre Bissin et Tromartin, à Guérande » explique Danielle Amour. La présidente de l’APAK évoque cette initiative : « Nous avons été mis à la porte de la fourrière de Guérande en 2013. Depuis cette date, je cherchais une opportunité pour créer un nouveau refuge et j’ai trouvé cette maison. Il a fallu attendre que le nouveau PLU (Plan local d’urbanisme) de Guérande soit voté pour que l’on puisse l’acheter. En effet, la maison étant dans une zone humide, on ne pouvait pas la transformer en activité tant que le PLU n’était pas révisé ». Danielle Amour déplore qu’il n’existe plus de refuge sur la presqu’île guérandaise : « Entre la Carène et Cap Atlantique, les animaux qui sont trouvés sur la voie publique rentrent en fourrière mais, comme la fourrière n’a pas le droit de les faire adopter, ces animaux doivent être cédés à une association de protection animale. Nous allons donc répondre à une demande, car il y a des nombreuses demandes d’abandon, mais on ne pourra pas récupérer les animaux sur la voie publique puisqu’il y a une fourrière intercommunale et c’est elle qui est chargée de le faire ». Le nouveau refuge de l’APAK sera ouvert sept jours sur sept, or ce n’est pas le cas de la fourrière et cela risque de poser des problèmes : « Que feront les personnes qui trouveront des animaux sur la voie publique les dimanches et les jours fériés, dans la mesure où nous n’avons pas le droit de les accueillir ? Nous ne pourrons le faire que si les maires nous donnent une délégation, c’est leur responsabilité, ce n’est pas la mienne… » Ce refuge est totalement financé par l’association : « Nous avons dû faire un emprunt bancaire. Nous recevons des dons mais, pour l’instant, aucune collectivité ne nous a aidés sur ce projet car c’est trop récent ». Danielle Amour lance un appel aux dons, mais aussi aux bénévoles pour les travaux dans un premier temps : « Nous avons épuisé nos réserves financières. Nous ne pouvons plus faire de travaux supplémentaires et, si les gens sont motivés par la protection animale, ils peuvent nous aider ».

Danielle Amour sur Kernews

Contact : APAK, L’Air des Vents, 44350, Guérande. Tél. 07 87 63 48 49. Courriel : apak44@orange.fr

Valider