La ville du Croisic propose un rendez-vous culturel de prestige tous les deux ans et, cet été, Jean-Émile Laboureur est à l’honneur pour une exposition intitulée « Entre terre et mer, harmonies gravées en presqu’île ». Jean-Émile Laboureur (1877-1943) a vécu au Croisic entre 1919 et 1924 et il a fini ses jours à Pénestin en 1943. Jacques Bruneau, adjoint à la Culture à la mairie du Croisic, nous présente ce rendez-vous : « Depuis la dernière élection de Michèle Quellard, maire du Croisic, nous avons décidé de faire une exposition de prestige tous les deux ans. Il y a deux ans, c’était une superbe exposition sur le sculpteur Jean Fréour et, cette année, nous avons décidé de mettre à l’honneur Jean-Émile Laboureur, qui a été croisicais pendant une courte période de sa vie et qui a peint Le Croisic et ses environs. C’est un sculpteur graveur de renommée internationale. Or, paradoxalement, il est assez peu connu en France, mais très connu à l’étranger. Nous avons voulu lui rendre hommage à travers cette très belle exposition qui a été réalisée par les élus et le commissaire artistique, Laurent Delpire, qui est le conservateur du patrimoine. Cette exposition relate les différentes étapes de Jean-Émile Laboureur et elle devrait susciter un grand intérêt, outre la qualité de ses œuvres, puisqu’il y aura des conférences pendant tout l’été. En effet, Laurent Delpire va expliquer ce qu’a été l’œuvre de Jean-Émile Laboureur. Nous présentons également la presse du musée de Nantes pour expliquer aux visiteurs comment on réalise des lithographies ». Jacques Bruneau souligne que « l’œuvre de Laboureur se caractérise par la précision dans le dessin, mais également par une certaine forme d’humour puisqu’il peint des poissons qui ont des airs un peu plaisantins ou des marins ivres sur le port… Il raconte cette vie sur le port du Croisic à la veille de la Première Guerre et au lendemain de ce conflit ». L’élu ajoute : « La ville du Croisic a vraiment réalisé quelque chose d’exceptionnel et j’espère que tous les gens qui sont en vacances sur la presqu’île, ainsi que tous les habitants du Croisic, viendront visiter cette exposition qui a lieu jusqu’au 9 septembre ».

Jacques Bruneau sur Kernews

Exposition Jean-Émile Laboureur à l’ancienne criée du Croisic, jusqu’au 9 septembre 2018. Ouverture du mardi au dimanche de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h. Entrée : 5 euros ou 7 euros pour l’entrée combinée avec la Galerie Chapleau.