vendredi , 23 juin 2017

Les familles bauloises se mobilisent pour sauver le manège La Baule Park

L’affaire dont est victime Armand Sellier, ce jeune artisan de 25 ans, menacé de perdre son manège, commence à émouvoir de nombreux Baulois. Le manège La Baule Park, qui se trouve place de la Victoire, est connu de tous les parents et grands-parents, et surtout des enfants. Il existe depuis 30 ans et il a été repris en 2012 par Armand Sellier. Des travaux doivent bientôt commencer place de la Victoire et, depuis quelques semaines, le jeune forain travaille avec la mairie de La Baule sur la réimplantation de son manège. Il avait proposé de remonter La Baule Park derrière le kiosque à journaux, près du Khédive, en expliquant que cela occuperait environ l’espace de six places de parking. Mais la municipalité a refusé, au motif que cela aurait pour effet de supprimer des places de parking l’été. Armand Sellier résume sa situation : « Au départ, les travaux ne devaient durer que six mois et j’avais expliqué que je pourrais aller là-bas entre janvier et juin, pour revenir en juillet. Depuis, j’ai appris que les travaux allaient durer entre 24 et 28 mois ! On m’a proposé de remonter le manège dans le Bois des Aulnes, mais je devrais alors le démonter en novembre, décembre et janvier, en raison de Noël Magique. Or, il m’est impossible de perdre 3 à 4 mois de chiffre d’affaires, car je dois vivre et rembourser mon crédit. Finalement, on me demande d’aller devant l’ancien bâtiment de l’Hôtel des pensions de l’Éducation nationale. Mais je ne peux pas m’éloigner du centre-ville, car je sais que ce sera fini pour moi ». Les nombreux clients et habitués de La Baule Park sont choqués : « On le condamne en le mettant aussi loin du centre, il n’y aura plus personne ! ». Armand ne comprend pas cette situation : « Je ne suis pas fâché contre la mairie, mais je ne comprends pas pourquoi il ne font pas d’efforts pour m’aider. Quand je suis arrivé ici, on m’avait promis verbalement que l’on ferait tout pour me replacer et que l’on ne me ferait jamais d’histoires. Maintenant, on vient me dire que je dois accepter ce déménagement de l’autre côté de la gare, ou faire mes bagages !»

Au Bois des Aulnes et sur le parking pendant Noël Magique

Concrètement, Armand Sellier propose de s’installer au Bois des Aulnes, comme c’était envisagé au départ, et de déménager le manège entre novembre et janvier sur le parking à côté du Khédive, afin de laisser la place à Noël Magique : « Ce n’est pas l’été, c’est donc moins gênant sur le plan des places de parking ». Mais cette solution a été écartée par la municipalité : « J’ai fait cette proposition à un élu, qui m’a répondu qu’il n’en était pas question. C’est de l’autre côté de la gare ou rien, et je dois démonter mon manège fin janvier.» Mais Armand Sellier compte bien résister : « Pour l’instant, il est hors de question que je démonte mon manège. Ce n’est pas que je ne veux pas, je ne peux pas ! Je dois rembourser le crédit du manège, je n’ai aucune aide, je ne touche aucune subvention, je n’ai pas d’aide au logement en tant que commerçant… Personne ne pourra m’aider si mon entreprise ne peut pas survivre. Je ne pourrai plus payer mon crédit et je perdrai mon manège. C’est une faillite pure et simple ». Une pétition pour la sauvegarde du manège et son transfert au Bois des Aulnes pendant les travaux a été lancée et des personnes de toutes générations viennent la signer. Indigné, un lecteur de La Baule+ signale : « Voilà un jeune qui se débrouille seul, sans argent public, et nos élus sont en train de le mettre à la rue. C’est ignoble, alors que l’on nous explique que l’emploi est une priorité…» Armand entend se défendre car, rappelle-t-il : « C’est ma seule vie, j’ai un crédit à la banque sur mon manège. Si tout s’arrête avec ce déménagement, je meurs de faim demain…» La pétition de soutien est disponible au manège La Baule Park et c’est seulement fin janvier que l’on saura ce qu’il adviendra de cette institution bauloise qui continue de faire tant plaisir à des centaines et des centaines d’enfants…

 

Récemment mis en ligne

Philippe Manoeuvre : émission du dimanche 18 juin 2017

Écoutez l’intégralité de l’émission de Philippe Manœuvre, Fauteuil Club, diffusée chaque dimanche à 10h sur …

6 comments

  1. Mr Sellier, est un gérant très désagréable, en permanence au téléphone, ne prenant aucun cas des enfants, qui pour certains peuvent être impressionnés par cette musique trop forte,et surtout le manque de gentillesse, de pédagogie de cette personne. Il oublie aussi, parfois de sortir le mickey, les petits attendant naïvement!

    • Étonnant comme commentaire
      Je suis client régulier depuis 3 ans avec mes 2 enfants et je n’ai jamais senti de mauvais comportement du gérant
      S’il était un mauvais commerçant et désagréable, il n’aurait pas plus de 300 réponses à sa pétition

  2. Tout cela est parfaitement logique : on n’a encore jamais vu nos édiles anticiper le moindre problème à court ou à moyen terme ; le déménagement nécessaire de ce pauvre manège pouvait être anticiper, mais là encore la municipalité n’avait rien prévu ; cela devient une manie.Je pense qu’on aurait pu accorder à ce patron de manège la possibilité de mobiliser 6 places de parking pendant quelques mois : la pénurie d’emplacements de parking, en saison ou hors saison, est déjà telle qu’on ne s’en serait probablement pas rendu compte.
    J’attends avec une joie mauvaise de voir la situation des gens qui auraient le malheur de vouloir se garer en centre-ville lorsque les nouveaux immeubles du centre-ville seront livrés…

  3. Scandaleux, il fallait que la municipalité anticipe
    et tienne sa parole.
    Ce jeune homme travaille dure et ne mérite pas d être mis à la écart ainsi sans travail .

  4. Je suis très choquée par le 1er commentaire qui ne peut être qu’une erreur ou pire une intention malveillante. Ce manège est une institution et j’ai rarement vu quelqu’un d’aussi gentil avec les enfants. On voit qu’Armand aime son métier et il prend soin de tous les petits. Personne ne manie la queue du Mickey avec une telle virtuosité et tous les enfants l’adorent ! Le nombre de pétitions reçues montrent bien d’ailleurs que beaucoup de personnes pensent cela. J’espère qu’une bonne solution sera trouvée pour sa réimplantation et que nous pourrons bientôt retrouver notre manège.

  5. Le gérant est très proche des enfants, à leur écoute et d’une grande amabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *