La Société des Amis de Guérande veut implanter une statue géante de Saint Aubin dans la Vallée des Saints à Carnoët.

La Société des Amis de Guérande lance une souscription pour financer une statue monumentale de Saint Aubin, patron de la collégiale, qui serait installée dans la Vallée des Saints. Josick Lancien indique qu’elle trouverait place près de Saint Clair, patron de Saillé, qui y est déjà depuis 2011. Créée en juillet 2008, la Vallée des Saints est un projet collectif breton porté par l’association du même nom. Elle est située à Carnoët (Côtes-d’Armor), au cœur de la Bretagne. Cette structure a l’ambition d’y ériger 1000 sculptures monumentales de 4 mètres de haut, taillées dans du granit breton, une véritable île de Pâques bretonne ! À ce jour, 80 géants sont implantés sur ce site exceptionnel et unique en Bretagne. Chaque sculpture revient à 13 000 euros avant réductions fiscales (déduction de 66 % pour un particulier et 60 % pour une entreprise). L’association compte déjà̀ plus de 3000 mécènes, dont 250 entreprises. Pourquoi Saint Aubin ? Le collectif Aubin rappelle le miracle qui lui est attribué : « En 919, suite à l’intervention miraculeuse de Saint Aubin, un chevalier étincelant redonne courage aux Guérandais afin qu’ils repoussent des Normands qui menaçaient la ville. Cet épisode est rapporté́ dans un manuscrit actuellement conservé à la Bibliothèque nationale, illustré de deux enluminures montrant la milice guérandaise et l’arrivée des Vikings. » Josick Lancien explique que « les Guérandais ont toujours voué́ une grande dévotion à Saint Aubin. Ils lui ont consacré́ leur collégiale et l’ont honoré́ ensuite en donnant son nom à une école, à plusieurs clubs sportifs, à une place, à des entreprises, sans oublier son usage comme prénom. » Pourquoi prendre part au financement de telles statues ? Pour les habitants et les amis de Guérande, « ce personnage, au-delà̀ du caractère religieux, symbolise l’histoire de la commune. Ce projet est aussi la possibilité́ de participer à une aventure collective hors normes. Le nombre des statues (un millier attendu), leur hauteur (de 4 à 5 mètres), l’enthousiasme des promoteurs et des sculpteurs, comme autrefois celui des bâtisseurs de cathédrales, compose peu à peu l’une des grandes réalisations artistiques du siècle. Elle est le lieu de l’unité́ de la Bretagne, le creuset d’un rêve collectif, un enracinement et une confiance dans l’avenir. Ce projet participe également au développement économique et touristique de la Bretagne, et à la formation de jeunes sculpteurs sur granit. » souligne Josick Lancien.

Renseignements auprès du Collectif Aubin, Société des Amis de Guérande, 6, rue de la Tremillais à Guérande. Téléphone : 02 40 70 32 54.

 

 

Récemment mis en ligne

Le Château des Tourelles fait découvrir la gastronomie française à des apprentis du monde entier

Des apprentis cuisiniers viennent de partout dans le monde pour se former à la gastronomie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *