dans

Apprendre à être de plus en plus autonome en cas d’effondrement de la société

Piero San Giorgio : « Nous sommes peut-être en train de vivre une hyper inflation et certaines personnes n’auront plus les moyens d’acheter des choses dans les supermarchés, ou ceux-ci seront pillés en raison des émeutes ou des crises sociales. »

L’invité de Yannick Urrien du mercredi 4 mai 2022

Entre la crise économique, les conséquences de l’inflation galopante, les violences quotidiennes dans les grandes villes, les risques sanitaires et maintenant la guerre, force est de constater que les discours de mise en garde des survivalistes n’étaient peut-être pas aussi farfelus qu’ils ne semblaient… Piero San Giorgio est souvent présenté comme « le pape du survivalisme ». Il a été le premier à travailler sur les effets de l’effondrement des sociétés occidentales. Il y a quelques années, il écrivait que les conflits entre les grandes puissances pour capter les ressources encore disponibles allaient s’accentuer et que face à l’effondrement économique, tout cela conduirait certainement les personnes au sein d’une même société à se piller les unes les autres. Or, il existe une solution pour se protéger et protéger sa famille contre les pénuries à venir : créer sa BAD (Base Autonome Durable) et stocker en quantité les produits de première nécessité. Les livres de Piero San Giorgio ont été traduits dans le monde entier. Souvent réédités et réactualisés, ils constituent des références dans les milieux survivalistes.

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le président du Cercle Nation et République et de l’Académie du Gaullisme analyse les conséquences de la guerre en Ukraine.

Andréa Le Masne présente son livre sur Pen Bron