dans

Cap Atlantique met en place un Guichet solaire pour favoriser le développement de cette énergie renouvelable

L’invité de Yannick Urrien : Pascal Puisay

L’invité de Yannick Urrien : vendredi 22 octobre 2021 à 7h10 (rediffusion à 9h10) sur Kernews

L’énergie solaire représente l’énergie renouvelable ayant le plus fort potentiel de développement sur le territoire de Cap Atlantique. Dans le cadre d’un plan solaire incluant le développement d’ombrières sur les parkings publics et la création d’une centrale solaire sur l’ancien site d’enfouissement de Kéraline, Cap Atlantique lance un Guichet solaire qui permet d’analyser toutes les toitures du territoire. Pascal Puisay, maire de Pénestin et vice-président de Cap Atlantique en charge de la transition écologique, de l’énergie, du climat et de la mobilité, revient sur l’origine de cette démarche : « Pour limiter l’émission de gaz à effet de serre, nous avons cherché toutes les possibilités que nous avions de production d’énergie propre sur notre territoire. Il faut aussi favoriser le transport à vélo et le transport collectif, mais en ce qui concerne la production d’énergie, nous avons plusieurs possibilités, comme l’éolien. Sur le plan foncier, on est assez limité, mais cela commence à se mettre en place en mer. Il y a aussi la méthanisation, cela reste aussi limité. Cependant, la production solaire reste une énergie que l’on trouve facilement. Donc, nous avons travaillé sur toutes les possibilités de production solaire, aussi bien à l’échelle des professionnels, des collectivités territoriales et des particuliers. Nous voulons être incitatifs dans ce domaine et nous avons décidé de mettre en place un cadastre solaire qui est effectif. Ce cadastre permet à toute personne intéressée pour produire du solaire sur son habitation, ou dans ses locaux collectifs, de connaître la rentabilité de sa toiture, c’est-à-dire le coût d’installation, le coût de production et l’amortissement de l’investissement. Sur simple demande, en fonction de votre implantation géographique, le guichet solaire sera capable de répondre à toutes vos questions, que vous soyez un particulier ou un professionnel. »

Ainsi, chacun peut savoir précisément s’il est intéressant ou non d’installer des panneaux solaires sur son toit pour produire sa propre énergie renouvelable (électricité ou eau chaude). Ce guichet s’adresse à tous les propriétaires de toiture, qu’ils soient des particuliers, des entreprises ou des agriculteurs. Le Guichet solaire s’appuie notamment sur le cadastre solaire développé et mis à disposition par le SYDELA. Celui-ci permet d’estimer le potentiel d’une toiture à partir de son adresse : surface, inclinaison, orientation, la quantité d’énergie (électricité ou eau chaude) produite, son coût et sa rentabilité. Pascal Puisay souligne : « Il y a déjà beaucoup de choses qui sont mises en œuvre, comme couvrir des parkings. Donc, on occupe des espaces qui n’étaient pas utilisés. On ne peut pas dire que nous allons arriver à une autoconsommation sur le territoire mais, sur une vingtaine d’années, on arrivera sans doute à produire au moins la moitié de l’énergie que nous consommons. »

Pratique : les habitants du territoire peuvent contacter l’espace FAIRE au 02 40 08 03 30, de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Pascal Puisay au micro de Yannick Urrien

Publicité

MECA’ ROD

Garage automobile à Saint-Nazaire

2 Bis Rue Robert Surcouf, 44600 Saint-Nazaire

Téléphone : 02 40 15 30 72

Lien vers la page Facebook


Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Forces Françaises de l’Industrie ouvrent une antenne à Nantes

Yann Trichard, président de la CCI Nantes-Saint-Nazaire, sur Kernews