dans

Les Classiques : rendez-vous autour d’un piano le 24 août

La ville du Pouliguen vous donne rendez-vous à la salle André Ravache pour des récitals de piano exceptionnels : Samedi 24 août, Vanessa Benelli Mosell sera l’invitée de ces rencontres musicales. La pianiste italienne s’était déjà produite au Pouliguen l’an dernier. « Elle était venue présenter son nouvel album consacré au premier livre des Préludes pour piano de Claude Debussy » indique Alain Pichon, adjoint à la culture. « Nous avons été séduits par son grand talent et la finesse de ses exécutions. C’est pourquoi nous avons décidé de la faire revenir cette année ». À 30 ans, Vanessa Benelli Mosell a déjà une carrière musicale internationale très intense. Elle a joué dans les plus belles salles du monde : au Lincoln Center de New York, à la Philharmonie de Berlin, au Wigmore Hall de Londres, ou encore à La Scala de Milan. Titulaire de nombreux prix d’interprétation, elle a fait une entrée très remarquée dans le milieu de la musique classique avec un premier disque mettant à l’honneur Stockhausen. Pour « Les Classiques » du Pouliguen, elle interprétera le programme suivant : Ludwig van Beethoven (1770-1827) Sonate pour piano op.31 n°1 ; Franz Liszt (1811-1886) Rhapsodie hongroise n°6 en ré bémol majeur ; Maurice Ravel (1875-1937) Pavane pour une infante défunte.

Pratique : Concert samedi 24 août à 21h à la salle André Ravache, Place de la Duchesse Anne – Entrée gratuite.


Christine Blanc

Installé au cœur de la baule depuis plus de 20 ans, le salon de coiffure Christine Blanc vous accueille dans une ambiance chaleureuse et conviviale entièrement dédiée à la beauté et au soin du cheveu. Composéd’un étage, il vous propose au sein d’un espace privilégié, consacrénotamment à la métamorphose du cheveu, de répondre aux exigences des client(e)s souhaitant profiter d’un moment de tranquillité et de relaxation.

Christine Blanc, 154, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 44500 La Baule-Escoublac. Téléphone : 02 40 11 05 11. Lien vers le site de Christine Blanc.


 

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’Océarium du Croisic, engagé plus que jamais pour les océans

La Baule: l’inquiétude des professeurs de la Cité scolaire Grand Air