dans , ,

Glouglou : un nouveau concept de « cave à manger » ouvre à Pornichet

C’est la nouvelle adresse branchée de Pornichet : Glouglou. Depuis deux mois, le bouche-à-oreille est excellent et les fidèles sont déjà nombreux. L’établissement a été créé par Marie et Guillaume, sommeliers de formation, qui ont eu l’idée de ce concept de « cave à manger ». Marie a fait ses études de sommelière à Nantes, tandis que Guillaume, également sommelier, diplômé du Lycée Sainte-Anne de Saint-Nazaire, a notamment travaillé à La Mare aux Oiseaux et chez Alain Ducasse à Monaco. Marie et Guillaume ont eu un coup de cœur pour ce lieu qu’ils ont aménagé avec élégance et sobriété, dans l’esprit d’une belle adresse de la rue Clerc dans le VIIe arrondissement parisien, ou d’une petite rue de Saint-Germain-des-Prés.

Une cave à manger, c’est la jonction parfaite entre le bar à vins et le bistrot

Certains soulignent que Glouglou est un bistrot de qualité où l’on retrouve des plats dignes d’un restaurant gastronomique, mais Marie et Guillaume préfèrent le terme de « cave à manger » : « Une cave à manger, c’est la jonction parfaite entre le bar à vins et le bistrot. Vous avez une carte de vins équivalente à celle d’un bar à vins, puisque nous avons plus de 200 références, et la cuisine propose des produits maison, principalement des produits locaux. Nous sommes loin d’une proposition de planches de charcuteries ou de fromages. Nous aimons manger, donc nous cherchons à recréer des plats qui sont des souvenirs de voyages ou des souvenirs d’enfance, et tout cela donne un condensé que l’on retrouve dans nos assiettes. Le but étant de proposer le maximum de plats et de se régaler ! »

Glouglou mise sur la diversité

Contrairement à un restaurant classique qui a une quantité limitée de vins, Glouglou mise sur la diversité : « Nous avons rencontré tous les vignerons avec lesquels nous travaillons. Nous avons fait un tour de France et nous avons ainsi pu sélectionner chaque vin ». Les surprises sont nombreuses et les découvertes sont permanentes. Toutefois, Marie précise que Glouglou n’est pas un caviste : « On peut faire de la vente à emporter de façon très ponctuelle, pour des clients qui ont goûté une bouteille très spécifique, mais l’objectif est surtout de bien faire notre métier en conseillant nos clients… »

Casser les codes très élitistes du vin

Marie et Guillaume se sont inspirés de l’œuvre du dessinateur Michel Tolmer pour choisir le nom de Glouglou : « Dans l’univers de Michel Tolmer, très connu dans le monde du vin, il y a Mimi, Fifi et Glouglou, trois amis passionnés par la dégustation de vins, qui ont l’ambition d’être les plus calés sur ce que l’on appelle la dégustation à l’aveugle, c’est-à-dire trouver le cépage ou l’appellation… C’est l’objectif de beaucoup de gens qui sont dans le monde du vin. Nous aimons beaucoup le personnage de Glouglou, parce que c’est un bon vivant qui aime bien manger et bien boire. » En optant pour ce nom, Marie et Guillaume entendaient aussi casser les codes très élitistes du vin.

À 26 ans, ces enfants de la région et de l’océan réalisent leur rêve en nous invitant dans cette cave où l’on peut prendre un verre, grignoter ou dîner… Un lieu qui nous réconcilie avec les soirées d’automne et d’hiver, et qui enchantera celles du printemps et de l’été. On fredonne la chanson « Le temps est bon » en dégustant de bons plats : « Nous voulions que nos clients se sentent dans un endroit élégant et convivial, avec un service très attentionné. Nous avons des habitués et nous souhaitons leur faire goûter le maximum de choses, car l’expérience ne doit pas forcément être la même… »

Glouglou, 63, avenue du Général de Gaulle à Pornichet. Tél. 02 40 61 75 15. Ouverture du mardi au samedi de 18h30 à 1h.

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Économies d’énergie : Franck Louvrier refuse la démarche coercitive

Marc Jolivet : « Je célèbre la mort du second degré et j’apporte la preuve que c’est fini. »