dans

Greta a tué Einstein : la science sacrifiée sur l’autel de l’écologisme

L’invité de Yannick Urrien : Jean-Paul Oury

L’invité de Yannick Urrien : jeudi 4 novembre 2021 à 7h10 (rediffusion à 9h10) sur Kernews

Jean-Paul Oury est historien des sciences et des technologies, éditeur du site Europeanscientist.com. Il ouvre le débat : « Les travaux des scientifiques sont-ils encore pris au sérieux par la population ? Par les médias ? Ou par les politiques ? On peut en douter après avoir vu l’impact que peuvent avoir les idées et théories complètement fausses et farfelues de l’adolescente Greta Thunberg, et la façon dont elles ont été accueillies. »

Et si l’on oubliait Greta ? Si l’on faisait confiance aux scientifiques et à l’innovation ? C’est le défi lancé par Jean-Paul Oury.

Pour Jean-Paul Oury, « l’écologisme n’est plus l’apanage d’une irréductible poignée de chevelus adeptes du potager bio. À la faveur de l’urgence climatique, une jeune prophétesse incarnant l’idée universelle du Bien propage la vision messianique d’un avenir sombre. There is no alternative : l’heure de l’apocalypse écologique a sonné. La prosternation est notre seule voie de salut. Ce totalitarisme mou, teinté d’anticapitalisme de combat, est érigé en système de pensée politique et morale au mépris des fondements de la raison cartésienne. »

Jean-Paul Oury décrit sans concession le cadre de croyance que nous impose la viralité d’une idéologie simpliste, manichéenne, et par conséquent redoutable. Du bio à la voiture électrique en passant par le nucléaire ou les OGM, il démonte méthodiquement le corpus des poncifs écologistes les plus clivants et les plus extrêmes dans l’espoir assumé de nous réconcilier avec la science, et de nous faire retrouver foi dans le progrès technique.

Jean-Paul Oury au micro de Yannick Urrien

Publicité

Ollivaud Patrice CHAUFFALIA

Entreprise de plomberie chauffage sanitaire sur la presqu’île Guérandaise

4 Av. du Hecqueux, 44380 Pornichet

Téléphone : 02 40 61 08 84 – https://ollivaud.fr


 

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une néo banque en faillite : comment protéger son argent ?

Marie Treibert nous emmène au cœur du vivant