dans

Jean-Claude Pelleteur demande réparation du préjudice pour les éoliennes en mer

Jean-Claude Pelleteur, maire de Pornichet, estime que l’impact visuel des éoliennes n’est pas celui annoncé dans le projet des promoteurs et il demande réparation pour ce préjudice. Tout d’abord, il rappelle que « depuis 2010, tout d’abord en tant que chef d’entreprise, puis en tant que vice-président de la CARENE au développement économique, j’ai toujours considéré que l’éolien offshore posé ou flottant était une opportunité pour notre territoire, à la fois pour nos entreprises, mais aussi pour la préservation de notre environnement, étant l’une des principales alternatives aux énergies fossiles. Toutefois, je partage l’étonnement de mes concitoyens et des habitants de la presqu’île quant à l’impact visuel des installations. En effet, il était tout à fait autre sur les photomontages présentés à l’origine du projet.

Il serait, alors, logique que ce préjudice pour la Commune et ses habitants soit pris en compte dans la répartition de la taxe sur l’éolien en mer. Il faut que la question soit débattue dans le cadre d’un dialogue constructif et serein. Je vais donc solliciter Monsieur le Préfet pour qu’une réunion soit organisée en présence de tous les élus concernés. »

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Labarrière en Liberté : mardi 13 septembre 2022

Modeste Schwartz : « Klaus Schwab ne se cache absolument pas de son projet de société bolchevique. »