dans

Jean-Claude Pelleteur dresse un premier bilan de la saison touristique et hisse le Paddle Trophy au rang de priorité pour la ville

C’est le weekend du 5 et 6 septembre que doit se dérouler le Pornichet Paddle Trophy, une manifestation gratuite ouverte à tous, avec des démonstrations, des cours, des animations et des séances de pratique pour découvrir le paddle. Jean-Claude Pelleteur, maire de Pornichet, estime que le Paddle Trophy constitue une priorité : « Nous avons une réelle volonté de maintenir cette manifestation, comme les Masters de Volley, qui sont une réussite parce qu’il y a des gens qui viennent de toute la France, dont de grands champions. Je rappelle que c’est l’une des seules manifestations maintenues en France. Cela doit être un rendez-vous récurrent et nous devons augmenter sa notoriété chaque année de façon à ce que cela soit un succès, car on observe que les familles achètent de plus en plus de paddles. C’est quelque chose qui est en pleine explosion et le terrain de Pornichet est aussi celui qui est le plus propice sur la baie pour faire cette manifestation ». Ainsi, poursuit-il, « le Pornichet Paddle Trophy permet de terminer la saison touristique en beauté, mais nous avons toujours l’arrière-saison qui est assez forte et ce sera encore le cas cette année. Nous allons avoir la réouverture de Quai des Arts, donc c’est loin d’être terminé. Cependant, c’est une manifestation très importante, que nous voulons ancrer dans Pornichet. Nous voulons vraiment qu’elle devienne mondialement connue, je n’ai pas peur de le dire, parce que c’est l’activité qui correspond parfaitement à la ville familiale que nous sommes ». En effet, le paddle s’accorde très bien avec l’image familiale et sportive de Pornichet : « Lorsque Lionel Provost est venu m’en parler, il y a quelques années, j’ai dit que c’était exactement le type d’activité qui correspondait à l’esprit de Pornichet. Il y a la baie, mais lorsque vous allez en paddle vers Sainte-Marguerite, et même Saint-Nazaire, la côte est extrêmement jolie et je suis sûr que tous les concurrents vont apprécier. C’est une balade vraiment intéressante à faire ».

Jean-Claude Pelleteur sur le Pornichet Paddle Trophy

Une saison exceptionnelle.

C’est aussi l’occasion de dresser un premier bilan de la saison estivale et Jean-Claude Pelleteur est ravi : « Le bilan touristique est exactement celui que j’attendais, à condition d’avoir du beau temps, or nous avons eu du beau temps. Les restaurants, les hôtels et les clubs de plage ont fait plus que l’année dernière. Évidemment, il y a moins de touristes étrangers, mais à Pornichet c’est seulement 4 %, donc il n’y a pas eu de changement, alors que les Français sont plus nombreux et ils sont là depuis le 15 juin. C’est loin d’être fini et je mise sur un très beau mois de septembre ! » D’ailleurs, il observe que de nombreux citadins viennent résider à Pornichet à plein temps depuis le confinement, grâce au télétravail : « Pour la rentrée des classes, nous avons beaucoup plus d’enfants dans nos écoles, car il y a des couples qui se sont installés à l’année ».

Conserver l’identité des communes de la baie.

Jean-Claude Pelleteur travaille à présent avec deux nouveaux maires et il souligne que les choses se passent au mieux : « Je m’entendais bien avec Yves Métaireau et avec Yves Lainé, et je m’entends très bien avec Franck Louvrier et Norbert Samama. Je connais Franck depuis longtemps. Nous voulons défendre notre territoire qui est commun et, tout ce que nous ferons, ce sera au nom du territoire, sans oublier l’identité de chaque commune, car nous avons des identités différentes entre Pornichet, La Baule et Le Pouliguen, et nous devons évidemment les conserver ». Enfin, il doit étudier deux gros chantiers : le port et le boulevard de mer. En ce qui concerne le port d’échouage, il indique : « Nous allons en savoir plus dans quelques mois. Il reste une étude sur les sédiments, celle sur la courantologie n’est pas terminée. Nous aurons les résultats au mois d’octobre et c’est ce qui déterminera si nous pouvons faire le port à seuil ou non. Si l’on peut faire le port à seuil, comme à Piriac, nous lancerons le projet en 2021 ».

Le bilan de la saison avec Jean-Claude Pelleteur


Une cuisine savoureuse : notre équipe de cuisine est experte en la matière pour vous proposer nos spécialités italiennes, exceptionnelles et savoureuses. Le restaurant : entièrement rénové, nous disposons d’une salle en rez-de-chaussée et d’une salle à l’étage, offrant ainsi une capacité optimale pour vos repas seul, en couple ou en famille. Notre aménagement extérieur vous offre un cadre exceptionnel et exotique grâce à nos îlots individuels.Venez passer du bon temps entre amis et profiter de notre terrain de pétanque pour des parties endiablées ! Restaurant Les Terrasses – Guérande – 10 Avenue Gustave Flaubert, 44350 Guérande – Téléphone : 07 55 67 37 39. Lien vers le site du restaurant Les Terrasses


Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Labarrière en liberté : lundi 31 août

La Baule : une campagne de sensibilisation à la pollution marine