dans

La Baule : Le Jumping CSIO5* du changement dans la continuité

La Baule 2022. CSIO 5*. Pierre de BRISSAC. Photographie Eric KNOLL.

Pierre de Brissac : « L’Officiel de France, c’est à La Baule et pas ailleurs »

 

Nouvelle signalétique, nouvel habillage, village d’exposants repensé, nouveaux partenaires, nouveau chef de piste, nouveau directeur sportif, l’édition 2022 du Jumping international de La Baule promet d’être inoubliable.

Hier, mercredi 4 mai, le stade François André avait des allures de ruche : les exposants se sont installés, les équipes du CSIO5* de France s’activaient en coulisses et sur la piste, les premiers chevaux foulaient le paddock, tandis que Pierre de Brissac, président du concours, affichait un grand sourire. « Nous avons voulu du changement dans la continuité. Notre but, c’est de monter en gamme en trouvant des idées différentes et de changer certains détails. »

Pour l’équipe en place depuis deux ans, cela a commencé par une nouvelle charte graphique et de nouvelles couleurs. « Nous sommes un concours en bord de mer, une compétition au « pays des vacances » pour reprendre le slogan de la Ville de La Baule. Nous avons donc choisi de décliner tous nos visuels en beige et bleu afin de rappeler le bord de mer. » À cette nouvelle « signature », s’ajoutent de nouvelles dispositions des villages partenaires et exposants et du réceptif autour du stade. Un stade entièrement refait à neuf. « Il est important d’investir en permanence », rappelle-t-il. De plus, le Jumping international de La Baule est soutenu cette année par de nouveaux venus : Rolex, Saur et Moët & Chandon. « Sans compter nos fidèles partenaires qui jouent le jeu et nous suivent », se réjouit le président.

Côté sportif, le programme reste à la hauteur de ses labels affichés : CSIO5* et CSI1*, avec notamment trois temps forts dans le CSIO5* de France : la Coupe des nations – Ville de La Baule vendredi 6 mai (14h), le Derby Région des Pays de la Loire samedi 7 mai (13h) et le Rolex Grand Prix – Ville de La Baule dimanche 8 mai (13h). « Frédéric Cottier est désormais directeur sportif et Grégory Bodo, chef de piste », précise Pierre de Brissac qui annonce une surprise juste avant le Derby Région Pays de la Loire : « Des militaires parachutistes seront largués au-dessus du stade juste avant l’épreuve, au profit de l’association « Orphelins de Guerre ». Ils amèneront la coupe du Derby Région des Pays de la Loire à Isabelle Leroy, Vice-présidente de la Région et à Franck Louvrier, Maire de la Ville de La Baule. C’est une idée que l’on doit à François Tanguy, fidèle concurrent du CSI1*. »

Et puis, il y a cette spécificité bauloise : l’accès à la plage pour les chevaux du concours chaque matin. « C’est unique ! », conclut Pierre de Brissac qui aime à rappeler : « L’Officiel de France, c’est à La Baule et pas ailleurs ! »

Écrit par Fabienne Brasseur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Labarrière en liberté : jeudi 5 mai 2022

La Baule : CSIO5* de France – Coupe des Nations – Ville de La Baule : la France ouvrira le bal