dans

Les entrepreneurs souhaitent une ouverture plus large des déchetteries

C’est le coup de gueule de Willy, professionnel du bâtiment sur la presqu’île (Adequat Rénovation), diffusée sur Kernews mercredi 22 avril : « Je fais de la rénovation et on s’aperçoit que les déchetteries sont ouvertes les mercredis et vendredi de 9 heures à midi, c’est le seul créneau horaire, et l’artisan qui ne se pointe pas à la porte de la déchetterie à 7h30, s’il arrive à l’ouverture, il ne peut plus passer, car vous avez une cinquantaine de camions devant la porte. C’est vraiment infernal. On nous demande de reprendre l’activité, c’est ce que nous essayons de faire, il faut bien rentrer de l’argent, sinon il y aura des déchetteries sauvages avec les gens qui vont jeter des déchets un peu partout. Forcément, on a besoin des déchetteries et, si les déchetteries nous bloquent, on ne peut plus travailler. Sinon, on va se retrouver avec des déchetteries sauvages ! Mais ouvrir de 9 heures à midi deux jours par semaine, ce n’est pas possible, en plus ce sont des gens qui peuvent travailler en plein air, la distance est respectée et, quand vous pouvez passer en déchetterie, c’est camion par camion ! » Willy raconte que son ouvrier est arrivé à 8h45 à la déchetterie et qu’il est revenu à midi sur le chantier…

Willy souhaite que les déchetteries soient ouvertes tous les matins de la semaine pour les professionnels : « Sinon ce n’est pas jouable… » Ce professionnel ajoute : « Cap Atlantique joue le jeu, deux matinées par semaine, mais à la Carène, ils sont complètement fermés… » Il indique également : « Plusieurs artisans se sont retrouvés devant la porte des déchetteries, ils ont dit qu’ils voulaient tout déposer devant la déchetterie, mais c’est infernal, on ne peut pas travailler comme ça… » Pourtant, en refusant les aides à des milliers d’entreprises, le gouvernement a levé de fait le confinement pour de nombreux professionnels : « En tant qu’artisans, on n’a le droit rien, j’ai des enfants, j’ai des crédits, j’ai des loyers, on est obligé d’aller travailler. »

Publicité

Installé depuis 2005 à Saint Nazaire, le cabinet Ap’Art imagine et conçoit vos projets d’architecture intérieure de Nantes à La Baule. Pour vos projets de construction et d’extension, de rénovation d’appartements, de lofts, d’immeubles, de maisons individuelles mais aussi de locaux professionnels, nous nous engageons sur un travail de qualité.

Cabinet Ap’art, 32 rue André Le Nôtre, 44600, Saint Nazaire. Tél. 02 40 223 369Lien vers le site d’Ap’art.


 

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restauration : le témoignage de Muriel du Sixte

Réouverture progressive des marchés à La Baule