dans

L’invité de Yannick Urrien : Olivier Lejeune

L’invité de Yannick Urrien : vendredi 4 mars 2022

C’est un aspect inattendu d’Olivier Lejeune que nous découvrons : créateur de jeux de société. L’acteur et auteur avait conçu en 1974 « Le jeu du Président » qui avait été un énorme succès à l’époque : « Lors du premier confinement, en faisant des rangements dans ma maison à Guérande, je suis tombé sur cette boite de jeu. J’avais souvent pensé à en faire un remake, mais à chaque fois je ratais l’échéance. Or, les confinements m’ont permis de travailler en profondeur sur l’écriture d’un nouveau jeu… » Olivier Lejeune ajoute : « Nous avons rédigé des textes très corrosifs, avec mon éditeur Lansay. Nous avons fait lire cela à un avocat pour ne pas avoir de problèmes, mais on va quand même reconnaître nos chers politiciens sans les citer. Il y a six partis politiques qui ont pignon sur rue et la mécanique du jeu est proche de la réalité. On doit défendre les couleurs d’un parti, on doit parcourir tous les départements, c’est une mécanique très distrayante. On doit défier les personnages et, si on a la majorité relative, on doit rentrer dans les alliances de partis à la fin du premier tour. Il y a des épreuves très interactives entre les joueurs, avec des improvisations, et l’objectif est que tout le monde puisse rigoler autour de la table. Mon seul regret, c’est de ne pas avoir Éric Zemmour : mon éditeur m’a dit qu’il ne se présenterait pas, donc on a fait sans lui… Mais toutes les caricatures sont très amusantes. »

Olivier Lejeune évoque également sa nouvelle pièce : « C’est inédit, c’est la première fois que ce texte sera joué sur une scène de théâtre, c’est tiré d’un essai écrit par Sacha Guitry en 1947, 60 jours de prison, il raconte comment on l’a interpellé chez lui le 23 juillet 1944, pour le traîner de la mairie du septième arrondissement jusqu’à Drancy, puis au Quai des Orfèvres, il a cru qu’il serait fusillé. Ce récit est passionnant parce qu’il a gardé son humour dans ce moment désespéré. »

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Labarrière en liberté : vendredi 11 mars 2022

L’invité de Yannick Urrien : Réda Aboutika, chef analyste chez XTB