La Baule+

la baule+ Juillet 2022 // 17 C’était l’une des animations estivales les plus appréciées l’année dernière : il s’agit des nocturnes au marché de La Baule, avec des musiciens, des jongleurs, des spectacles de rue, des artisans et des créateurs, et un service de restauration, avec des produits locaux proposés par les commerçants du marché. Cette année, chaque vendredi, de 19h à 23h, du 15 juillet au 19 août inclus, la ville de La Baule renouvelle cette opération. Une nouveauté : des soirées thématiques sont organisées sur le thème French-cancan le 15 juillet, New-Orleans le 29 juillet et Hypnose le 12 août. Des cracheurs de feu feront également des démonstrations à 22 heures. Pour les enfants, il y aura des structures gonflables géantes, des jeux anciens en bois, mais aussi du tir à l’arc. Laurence Briand, adjointe à l’attractivité et au développement économique, souligne que la municipalité a mis des moyens humains et matériels, notamment pour assurer la sécurité de cette manifestation, avec cinq agents de sécurité qui seront positionnés aux cinq points d’entrée. Le site sera protégé par des barrières de police et la police municipale fera des rondes régulières. Sur le plan matériel, il y aura 75 tables, 600 chaises, un podium central et 3 scènes musicales pour les spectacles. Retour des nocturnes au marché de La Baule Quatre bacs à marée ont été installés au Pouliguen, aux emplacements suivants : à l’entrée du passage de Toullain (non loin du musée Bernard Bœsch), en face du parking du Scall, parking de la Grande Côte, et à proximité de la baie de Labégo. Norbert Samama, maire du Pouliguen, explique que « ces bacs à marée s’inscrivent dans notre démarche de protection de notre côte et de notre environnement maritime. Les déchets échouant sur le littoral peuvent être ingérés par les animaux et les écosystèmes côtiers. Avec les bacs à marée, les promeneurs sont invités à les collecter au gré de leurs balades et ainsi contribuer à la protection de l’environnement ». Le Pouliguen installe des bacs à marée Fabienne Le Héno, première adjointe au Cadre de Vie, à l’Environnement et à la Citoyenneté, ajoute que « ces bacs, que nous souhaitions, étaient également depuis longtemps demandés par les résidents principaux et secondaires, par le Conseil municipal des jeunes, mais aussi par l’association DECOS. Nous souscrivons à cette démarche responsabilisante, participative et citoyenne. En plus d’être pratiques, ces bacs seront de véritables vecteurs de sensibilisation ». Concrètement, tous les déchets rejetés par la mer peuvent être déposés dans les bacs (verres et emballages, cordages, chaussures…). Les déchets récents (type pique-nique) et produits dangereux doivent en revanche être jetés dans les poubelles adaptées. Le bois, la laisse de mer, ou encore les végétaux, restent dans la nature.

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEyOTQ2