La Baule+

la baule+ Juillet 2022 // 3 Lors du dernier conseil municipal de juin, Franck Louvrier a fait le point sur les finances de la ville de La Baule en présentant le compte administratif 2021, qui traduit le bilan de la première année de gestion de la nouvelle équipe municipale. Pour le maire, les chiffres sont satisfaisants : « Sur le budget de fonctionnement, nous dégageons un résultat positif de 17,3 M€ : 44,7 M€ de recettes moins 34 M€ de dépenses, auxquelles il faut ajouter le résultat reporté de 2020, soit + 6,6 M€. En investissement, nous avons 29,9 M€ de recettes, moins 27 M€ de dépenses, avec un résultat reporté de 2020 de moins 4,2 M€, soit un résultat négatif de 1.3 M€. Le résultat consolidé présente donc un solde de + 16 M€. C’est la démonstration qu’avec une gestion rigoureuse, il est possible de faire fonctionner une collectivité territoriale comme la nôtre et d’y investir, sans toucher à la fiscalité ». Ainsi, a-t-il poursuivi, « pour 2021, notre capacité d’autofinancement est de plus de 13 M€, c’est-à-dire 1,5 année de désendettement si nous ne réalisions aucun investissement. C’est très peu ! Il est généralement considéré qu’une commune très bien gérée se situe entre quatre et cinq années de désendettement. » Dans ce contexte, Franck Louvrier a ajouté : « Lorsque nous attaquerons les importants travaux de réhabilitation de la promenade de mer, nous n’aurons aucun problème à les financer… Pour ceux qui en doutaient. » À cette occasion, Franck Louvrier et Xavier Lequerré, adjoint notamment en charge de la circulation, annoncent des travaux importants avenue de Lattre de L’avenue de Lattre de Tassigny va être refaite cet hiver Tassigny, de la place de la Victoire jusqu’au boulevard Guy de Champsavin, c’està-dire aux portes du Pouliguen. Franck Louvrier indique : « Une végétalisation de cette importante artère accompagnera cette réfection nécessaire. Outre les difficultés structurelles pour circuler sur cette avenue, la qualité de la chaussée est accidentogène, en particulier pour les deux-roues. Nous étions conscients que ces travaux étaient d’une évidente nécessité, mais leur financement n’était pas simple, avec l’ensemble de la voirie bauloise qui est à revoir ou à entretenir. C’est donc maintenant acté. Ces travaux, d’un coût estimé à 800 000 €, seront réalisés en milieu de l’hiver prochain pour occasionner le moins de gêne possible aux résidents. Comme nous en avons pris l’habitude depuis deux ans, une communication importante sera réalisée pour que riverains et usagers aient l’information et puissent s’organiser ».

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEyOTQ2