La Baule+

la baule+ Juin 2022 // 39 Le chef étoilé du Castel Marie-Louise, Éric Mignard, prend sa retraite, après 37 ans de maison. Cela fait six ans qu’il prépare sa succession pour que le restaurant gastronomique baulois conserve son étoile Michelin et c’est Jérémy Coirier qui assure la direction des cuisines du Castel Marie-Louise. Jérémy Coirier a obtenu son bac professionnel au Lycée hôtelier de Saint-Nazaire, ce qui lui a permis de rentrer directement dans des établissements étoilés au guide Michelin, notamment au restaurant Anne de Bretagne, à la Plaine sur Mer, au Martinez à Cannes, et dans des étoilés Michelin en Corse. Enfin, il a passé trois ans dans un établissement étoilé du Finistère, « une maison très innovante ». Et il a donc décidé de revenir sur son territoire, à La Baule. Éric Mignard a toujours été fidèle au Castel Marie-Louise : «C’est une aventure qui a commencé en 1985, quand je suis arrivé à La Baule, et ma carrière est liée au Castel Marie Louise. Cette maison m’a permis de m’épanouir, de développer ma curiosité, de découvrir et de mettre en avant les produits de notre belle région. Elle m’a aussi permis de faire de belles rencontres et certains fournisseurs sont devenus des amis. » Il est passionné comme au premier jour : « J’attends toujours avec le même plaisir les produits qui arrivent chaque matin. On est en contact direct avec les fournisseurs, on a toujours envie de faire plaisir et de partager. J’ai passé les trois quarts de mon temps dans cette grande maison. C’est un métier que l’on aime, on est vraiment lié à cela, on a les pieds enracinés dans notre cuisine. Les retours des clients sont un énorme motif de satisfaction, parce qu’ils sont ravis de découvrir les saveurs que nous leur proposons. C’est un formidable échange qui, pour moi, est primordial et me motive tous les jours. J’ai beaucoup donné à cette belle maison et elle me l’a bien rendu » Cela fait six ans que nous travaillons main dans la main avec Éric Mignard Jérémy Coirier a été recruté et formé par Éric Mignard il y a six ans : « Je cherchais quelqu’un, pas spécialement de la région, mais qui soit dans l’esprit de la maison. En plus, il est du pays et il voulait rester ici. Donc, c’était une très belle rencontre.» MainÉric Mignard remet l’étoile du Castel Marie-Louise à Jérémy Coirier Bastien Hervé, directeur du Castel Marie-Louise, Jérémy Coirier, Éric Mignard et Laurent Garrido, directeur général de l’hôtel Barrière L’Hermitage et coordinateur du pôle hôtelier et loisirs. La Baule lance un dispositif afin d’inciter les habitants à accueillir des saisonniers Chaque année, durant la haute saison, la demande de logements est extrêmement élevée. Les travailleurs saisonniers ont donc des difficultés à se loger et, par conséquent, nos commerçants à en recruter. Consciente de la tension locative sur le territoire, et pour répondre à leur besoin en logement, la Ville de La Baule-Escoublac, avec le soutien opérationnel de l’Association Presqu’île Habitat Jeunes (APJH), sollicite les résidents Baulois susceptibles d’avoir un logement disponible en mettant en place le dispositif : « Un saisonnier baulois, je l’accueille chez moi ». L’APJH sécurisera alors la contractualisation entre l’hébergeur, le saisonnier et le professionnel. Le rôle de la Ville est d’être facilitateur et de collecter les offres auprès des habitants. Les biens proposés devront respecter des critères bien précis établis par l’APJH, en termes de surface, de conditions sanitaires et de sécurité sans oublier le critère financier. Franck Louvrier, maire de La Baule, souligne que « cet hébergement temporaire des travailleurs saisonnier est une opportunité pour les particuliers de se créer un petit revenu complémentaire, tout en participant à l’activité économique de leur ville. Ceuxci commencent à se manifester tandis que le retour des employeurs est très positif. Bien entendu, cette opération en cours de rodage est appelée à être pérennisée et sera reconduite chaque année. » Les habitants désireux de proposer leur logement et de participer au dispositif «Un saisonnier baulois, je l’accueille chez moi » peuvent prendre contact avec le service du commerce de la Ville de La Baule-Escoublac en composant le : 02 51 75 75 26 ou par courriel : commerce@mairie-labaule.fr tenant, le nouveau chef sait qu’il doit maintenir l’âme de cette grande maison : « C’est tout l’enjeu du challenge qui s’offre à moi aujourd’hui : je parle d’une offrande, parce que c’est un réel cadeau que de pouvoir reprendre cette belle histoire tracée par Éric Mignard tout au long de ces années. Il faut déjà avoir un grand respect pour tout ce qui a été mis en place, pour ces produits et ces producteurs qui nous accompagnent tous les jours. C’est à moi de faire perdurer cela, tout en innovant et en apportant la fougue de ma jeunesse, en gardant évidemment l’âme du Castel Marie-Louise qui est pour moi très importante. La cuisine va rester forcément la même, puisque nous avons une clientèle qui est habituée au Castel Marie-Louise et ce serait une grosse erreur d’aller à l’opposé. Cela fait six ans que nous travaillons main dans la main avec Éric Mignard, avec les mêmes codes, la même technique et le même amour des produits. On ne veut pas tout changer. D’ailleurs, ma cuisine est vraiment semblable à la sienne. On respecte le produit, on va à l’essentiel. On a la chance d’habiter dans une magnifique région qui nous offre tous les produits nécessaires. On doit simplement sublimer notre cuisine, la respecter, ne pas la dénaturer et faire avec ce que l’on a autour de nous. » Hôtel Restaurant Le Castel Marie-Louise, 1 avenue Andrieu à La Baule. Tél. 02 40 11 48 38.

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEyOTQ2