dans

Martine Wonner, députée du Bas-Rhin : « La seule chose que le gouvernement a réussie, c’est vraiment à diviser la population française. »

La députée Martine Wonner sera présente en Bretagne ce dimanche pour une manifestation contre les mesures sanitaires.

Les Bretons se mobilisent dimanche 11 avril à Quimperlé.

L’association « vie à l’ère libre » organise ce dimanche 11 avril un grand rassemblement citoyen et une conférence de presse à Quimperlé Parc Bel Air, en présence des collectifs du Finistère, de la députée Martine Wonner, Maître Carlo Brusa et des membres de RéinfoCovid.

Cette journée de manifestation démarrera à 14H avec la conférence de presse qui permettra notamment à des médecins et soignants de s’exprimer. Le rassemblement finira à 17H.

Notons que la limite des 10 km/h ne s’applique pas pour participer à une manifestation revendicative et que des personnes peuvent venir de toute la Bretagne avec une attestation. La seule obligation étant de respecter le couvre-feu et d’être chez soi à 19h.

Plus d’informations et autorisations à télécharger via le site « Vie à l’ère libre »

Martine Wonner, députée du Bas-Rhin, était l’invitée de Yannick Urrien jeudi 8 avril sur Kernews.

Interview audio en podcast

Martine Wonner revient sur son parcours politique, l’absence de débat démocratique à l’Assemblée nationale en période d’état d’urgence, et cet arrêt du Conseil d’État qui a rejeté la demande d’un requérant qui ne souhaitait plus être confiné parce qu’il a été vacciné. Le Conseil d’État a répondu que ce n’était pas possible, car la vaccination n’élimine pas la possibilité que les personnes vaccinées soient porteuses du virus, et les individus vaccinés restent contagieux et pourraient donc participer à la propagation de l’épidémie : « Cela a été redit par le ministre Olivier Véran. En résumé, le vaccin ne sert à rien ! Ce qui était promis et ce qui est vendu, c’est que les vaccins protégeraient au moins des formes graves. Or, le ministre a précisé qu’en fait, il ne protégeait même pas des formes graves. Donc, je ne sais même pas s’il faut légitimement continuer à garder cet acronyme de vaccin, puisque c’est un outil nouveau de thérapie génique, outil pour lequel il n’y a absolument aucun recul, outil qui jusqu’à présent avait été utilisé en thérapie génique dans des maladies extrêmement rares et avec d’ailleurs peu de résultats qualitatifs. »

Elle explique sa position sur les nouveaux vaccins proposés dans le monde : « À part le vaccin chinois contre la Covid, ou le vaccin indien, qui sont des vaccins classiques de type Pasteur, donc avec des virus tués ou atténués, on est encore une fois avec Pfizer Moderna, Sputnik, Astra Zeneca et Johnson & Johnson face à cette nouvelle technique ARN messager pour laquelle, encore une fois, on n’a pas suffisamment de recul. »

La seule chose que le gouvernement a réussie, c’est vraiment à diviser la population française et à faire peur

Martine Wonner ajoute : « J’aime souvent dire, de façon un peu provocante, que la seule chose que le gouvernement a réussie, c’est vraiment à diviser la population française et à faire peur, voir terroriser, car, quand vous interrogez des personnes dans la rue, vous avez les trois quarts des personnes qui vous disent qu’elles vont mourir de la Covid et qu’il faut faire super attention. On a beau leur mettre sous le nez les chiffres d’une mortalité très très faible, ils n’en croient pas leurs yeux. »

On voit de plus en plus sur les territoires des manifestations revendicatives des gens qui descendent dans la rue pour prôner les libertés individuelles et je crois que le gouvernement devrait être très attentif à cela.

Sur le confinement : « Le confinement tel que le gouvernement l’impose n’a aucun sens. Je pense que l’ingénierie sociale commence à trouver ses limites, parce que les Français n’en peuvent plus , parce que c’est bien cet accompagnement social et financier avec le chômage partiel et les plans garantis par l’État, mais cela a ses limites… On voit les magasins qui sont en liquidation. C’est absolument terrible et ça va aller de mal en pis. Plus personne ne fait confiance dans ce gouvernement, ils se sont pris les pieds dans le tapis, ils font un pas en avant deux pas en arrière et trois de côté, donc tout cela entraîne une forme d’insécurité. On voit de plus en plus sur les territoires des manifestations revendicatives des gens qui descendent dans la rue pour prôner les libertés individuelles et je crois que le gouvernement devrait être très attentif à cela. Vous citiez tout à l’heure ma qualité de psychiatre, je suis effrayée par le mal-être des idées des individus par le nombre de tentatives de suicide et de suicides, y compris chez les enfants, c’est une grande première, des tout-petits parlent de la mort, les services de pédiatrie et les urgences pédiatriques sont submergées par des enfants qui arrivent pour des motifs psychiatriques, c’est véritablement quelque chose d’assez inédit. Mais on n’en est qu’au début de cette phase post-traumatique qui risque d’être très longue et les dommages sont absolument énormes. »

Publicité

UniCentre : créateur de bonheur

Céline, votre conseillère UniCentre formée à la relation d’aide et d’écoute, vous permettra de rencontrer des gens formidables comme vous qui souhaitez construire une union stable et durable. Ensemble, mais librement, vous bénéficierez de l’expérience et de sa compétence professionnelle, elle sera le trait d’union pour vous faire rencontrer la personne exceptionnelle que vous recherchez.

UniCentre  au 02 40 26 60 98. Lien vers le site d’UniCentre.


 

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Labarrière en liberté : lundi 5 avril

Labarrière en liberté : mardi 6 avril