dans

Pierre Margana, directeur du Casino de Pornichet, reste optimiste !

Pierre Margana, directeur du Casino Partouche de Pornichet, était l’invité de Yannick Urrien lors de la libre antenne pour évoquer la situation de son établissement : « On attend la réouverture, on est optimiste, mais nous n’avons pas le choix. On reçoit de très nombreux appels tous les jours, je suis étonné, tout le monde suit vraiment l’actualité, mais maintenant des gens commencent même à téléphoner pour réserver. »

Pierre Margana annonce que ce temps de fermeture est mis à profit pour rénover l’établissement : « Nous sommes en travaux depuis plus de deux mois, nous sommes en train d’agrandir la salle de jeux qui a une vue sur la baie et nous avons modifié l’implantation des roulettes électroniques. Dans notre malheur, nous avons pu faire des travaux. Malheureusement, tout le personnel est en chômage partiel et, lorsque la chef comptable ou la DRH viennent travailler, on les retire du chômage partiel… »

Pierre Margana se montre optimiste pour l’avenir en se disant que les gens vont très vite ressortir : « On a bien vu, après le premier confinement, que les gens sont vraiment sortis et qu’il y avait vraiment un besoin de convivialité. Un casino, c’est un lieu de convivialité, on s’installe devant une machine, on discute avec quelqu’un que l’on ne connaît pas, tout cela manque aux gens. Déjà, nous avions pris des mesures très strictes, comme pour les restaurateurs, on a tous joué le jeu, avec un investissement très lourd. C’est comme pour le cinéma, à partir du moment où il y a un fauteuil de libre entre chaque personne, je trouve que c’est un peu dur d’imposer la fermeture. »

En conclusion : « Je crois beaucoup au vaccin, il faut avoir confiance. »

Ecoutez Pierre Margana sur Kernews

 

Publicité

Christine Blanc

Installé au cœur de la baule depuis plus de 20 ans, le salon de coiffure Christine Blanc vous accueille dans une ambiance chaleureuse et conviviale entièrement dédiée à la beauté et au soin du cheveu. Composéd’un étage, il vous propose au sein d’un espace privilégié, consacrénotamment à la métamorphose du cheveu, de répondre aux exigences des client(e)s souhaitant profiter d’un moment de tranquillité et de relaxation.

Christine Blanc, 154, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 44500 La Baule-Escoublac. Téléphone : 02 40 11 05 11. Lien vers le site de Christine Blanc.


 

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Labarrière en liberté : mercredi 17 février

Labarrière en liberté : jeudi 18 février