dans

Pouvoir d’achat, PME, Soignants : Matthias Tavel sans langue de bois

Matthias Tavel est le candidat de la NUPES sur la 8e circonscription de Loire-Atlantique et il était l’invité de Yannick Urrien jeudi 16 juillet 2022 sur Kernews.

Matthias Tavel reconnaît que le pays est au bord de l’explosion : « Quand les Français votent on ne respecte par leur choix, quand ils manifestent, on n’écoute pas leurs revendications, quand les écologistes alertent, on caricature… […] Il faut avoir une Assemblée nationale qui ne soit pas aux ordres du président de la République et il faut répondre à l’urgence sociale. » Il faut prendre le temps de discuter pour refonder nos institutions explique le candidat NUPES.

Il confirme l’idée de porter le SMIC à 1500 euros / net par mois dès le mois de juillet prochain en cas de victoire de la NUPES aux élections législatives. Yannick Urrien évoque la situation des indépendants et des commerçants et Matthias Tavel rappelle que : « L’essentiel des salariés au SMIC sont dans des grands groupes et ils peuvent être mieux payés. Sur la question des petits commerçants, la cause des difficultés, c’est le pouvoir d’achat » (6,50), donc « c’est un cercle vertueux pour soutenir l’activité économique du pays. Par ailleurs, l’impôt sur les sociétés doit être plus juste et plus progressif » en évoquant la situation des PME face aux grands groupes qui payent moins d’impôts.

L’annulation du PGE pour les cas les plus critiques

La situation des PME est difficile avec le remboursement du PGE, après avoir interdit aux entreprises de travailler, et Matthias Tavel se prononce pour l’annulation du PGE pour les cas les plus critiques : « Il doit y avoir une forme de caisse de défaisance » afin d’éviter des faillites supplémentaires.

Ces soignants non vaccinés doivent être réintégrés !

Autre sujet brulant : les soignants suspendus sans salaire. « Nous dénonçons cette situation absurde » (10 minutes) indique Matthias Tavel qui dénonce une incohérence sur le plan de la santé publique : « Ces soignants non vaccinés doivent être réintégrés ! ». Il plaide pour politique indépendante des grands laboratoires pharmaceutiques. Sur la liberté de se soigner, le candidat NUPES ajoute : « C’est une exigence fondamentale. Les gens qui veulent être soignés ne peuvent plus l’être » […] « Cela dégrade l’état de santé de la population » (13 minutes)

Matthias Tavel revient aussi sur les dossiers qu’il compte suivre (15 minutes) : « J’ai beaucoup travaillé sur l’économie maritime, la mer, les énergies renouvelables ».

Enfin, sur la diabolisation (21 minutes) Matthias Tavel précise que la NUPES ne va pas « nationaliser les salons de coiffure » et les intérêts des petits patrons sont plus proches de ce que nous défendons que ceux du MEDEF.

Matthias Tavel était l’invité de Yannick Urrien jeudi 16 juin 2022

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Audrey Dufeu entend rassembler autour des valeurs de la République

La Baule : Festival du Cinéma et musique de film