dans

Une microforêt de 3 000 arbres au Pouliguen

Au Pouliguen, une microforêt de 3 000 arbres a été plantée sur la plaine de Cramphore grâce à la mobilisation de 280 participants : habitants, élus, élèves et équipes scolaires, membres et élèves de l’Institut médico-éducatif (IME) « Jeunesse et Avenir », parents, bénévoles de miniBigForest, mais aussi associations environnementales, culturelles, sportives, conseillers jeunes, adhérents à l’Espace Jeunes, touristes, services municipaux. Tous ont participé à la création de ce nouveau petit poumon vert. Érables, saules à feuilles d’olivier, pommiers… les 30 essences d’arbres vont dorénavant pousser à raison d’environ 1 mètre par an. Les parcelles seront temporairement clôturées afin de protéger cette croissance. Une vingtaine de « Gardiens de la forêt » seront bientôt formés pour entretenir les plants durant les premières années. Le Pouliguennais Nicolas Lechêne, professeur de cuisine au lycée hôtelier Sainte-Anne à Saint-Nazaire, s’est porté volontaire pour coordonner les équipes. Il sensibilisera également ses élèves à la préservation d’écosystèmes comme celui de la forêt de Balleronde. « J’ai envie de faire ma part, d’apporter ma pierre à l’édifice », indique-t-il. Au collège Jules Verne, à proximité immédiate du site, c’est Daniel, employé polyvalent au sein de l’établissement, qui imagine lui aussi des projets relatifs à l’environnement.

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Labarrière en liberté : vendredi 27 mai 2022

Labarrière en liberté : lundi 30 mai 2022