dans

Yannick Urrien : invités du lundi 31 janvier 2022 / Nicolas Miguet et Ariane Chemin

Émission du lundi 31 janvier 2022 / Nicolas Miguet et Ariane Chemin.

Partie 1 : Nicolas Miguet

Nicolas Miguet candidat de la ruralité à l’élection Présidentielle 2022 : la chasse aux 500 signatures !

Nicolas Miguet se positionne comme le candidat de la ruralité car « pour la classe politique traditionnelle, les habitants des campagnes n’existent pas. Une fois encore, la ruralité n’est pas parvenue à s’imposer comme un thème fort de la campagne présidentielle. Alors qu’elle devrait être une priorité. 35 % des Françaises et des Français vivent dans des communes rurales et aucun des candidats déclarés ne s’intéresse réellement à eux. Ils sont les grands oubliés de la campagne présidentielle 2022. C’est pour cela que je suis candidat à l’élection présidentielle. En effet, les chantiers sont immenses : l’accès aux soins, les services et commerces de proximité… Or ces difficultés ne retiennent pas l’attention des hommes politiques traditionnels. »

Il ajoute : « Je suis pour la préservation des traditions et des modes de vie de nos terroirs. Ces territoires représentent des réseaux de sociabilité indispensables. Il y a, dans nos familles, dans nos villages, des solidarités, puissants anticorps aux méfaits d’un capitalisme mondialisé de moins en moins paternaliste, de moins en moins humain. Je suis le candidat des 50 000 clochers. Je suis le candidat des 35 500 petites communes. Je suis le candidat des zones blanches et des déserts médicaux. Je n’admets pas les suicides d’agriculteurs acculés par une situation économique effroyable, et qui malgré leur important travail, ne parviennent pas à vivre décemment. »

Lien vers le site de campagne : https://www.miguet2022.com

 

Partie 2 : Ariane Chemin

Ariane Chemin : « Une élection présidentielle, ce sont des moments. »

Ariane Chemin, grand reporter au journal Le Monde, sera au Croisic vendredi 25 février à 18h30 à la salle Jeanne d’Arc, pour une conférence sur le thème « Comment raconter une élection présidentielle ». Ariane Chemin a suivi de nombreuses campagnes électorales et écrit plusieurs ouvrages politiques. Elle a été pendant de nombreuses années journaliste au quotidien Le Monde, au service « politique » et « société », avant de devenir grand reporter dans ce même journal. Elle écrit aussi des livres d’actualité, dont « La Femme fatale » avec Raphaëlle Bacqué, au lendemain de l’élection présidentielle de 2007. Cette même année, Ariane Chemin publie avec Judith Perrignon « La Nuit du Fouquet’s », sur la soirée du Fouquet’s du 6 mai 2007. En 2018, elle a reçu le prix littéraire Hervé-Ghesquière, avec Raphaëlle Bacqué, pour leur ouvrage « La Communauté ».

La visite d’Ariane Chemin au Croisic n’est pas vraiment surprenante, car elle connaît bien les lieux : « J’ai passé beaucoup de temps sur la presqu’île, puisque le père de mes enfants a une maison au Pouliguen. J’y ai passé, il y a quelques années, toutes les vacances scolaires et toutes les vacances d’été. J’ai accepté la proposition du Croisic, parce que cette commune est une petite madeleine et j’aime beaucoup Jacques Bruneau, premier adjoint au Croisic, qui m’a invitée. » C’est Ariane Chemin qui a eu l’idée d’aborder ce thème : « Je n’aime pas venir faire des promos. Il se trouve que Jacques Bruneau m’avait proposé de venir parler d’un auteur que j’aime bien et je lui ai suggéré d’évoquer le suivi d’une campagne présidentielle par un journaliste. C’est aussi l’occasion de faire partager quelque chose de plus concret. En plus, les campagnes sont toujours plus déroutantes d’année en année… »

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Véronique Genest : « Ce sont les doutes qui créent le complotisme et pas les complotistes qui créent les doutes ! »

Labarrière en liberté : mardi 1er février 2022