dans

Yves Roucaute : « On nous vend de la peur pour nous vendre des mesures liberticides, parce que ces gens sont assoiffés de pouvoir. C’est le recyclage des anciens marxistes, des altermondialistes et de tous ceux qui détestent notre civilisation ».

L’intellectuel le plus diplômé de France dénonce l’obscurantisme vert.

Yves Roucaute signe l’un des livres événements de l’année 2022. En tête des ventes pendant plusieurs semaines, il dénonce les dogmes et les croyances de la nouvelle religion écologiste.

Yves Roucaute est souvent présenté comme « l’intellectuel le plus diplômé de France ». Philosophe, logicien, épistémologue, il est Professeur des Universités (Université Paris-Nanterre) depuis l’âge de 31 ans, il est agrégé de science politique, agrégé de philosophie et a un doctorat de philosophie. Reconnu comme un expert international pour les questions scientifiques, il est conférencier sur les nouvelles technologies, en particulier les biotechnologies, les nanotechnologies et l’intelligence artificielle pour de nombreux groupes. Il est ainsi le précepteur du groupe Bridgepoint (major international private equity group).

Inventeur du concept de « sécurité globale », il a dirigé de nombreux programmes de recherche au niveau français et européen, comme « European Governance and Global Security » (IPSA). Il a été le président du conseil scientifique de l’Institut National des Hautes Études de la Sécurité et de la Justice de 2006 à 2011. Il a été élu à l’unanimité au conseil scientifique de l’International Association of Criminology. Il a été au Board du groupe d’experts pour l’Université Mondiale sécurité et développement (ONU).

Il a été appelé comme conseiller dans de nombreux cabinets ministériels. Il est aussi le Français qui a été dans le plus grand nombre de cabinets ministériels : conseiller technique ou spécial, chargé de l’audiovisuel, des réseaux et du GATT du ministre de la Communication (Alain Carignon) et du Premier ministre (Édouard Balladur) ; chargé de l’audiovisuel public et du Centre National du Cinéma, conseiller du ministre de la Culture (Jacques Toubon) ; conseiller spécial d’Alain Madelin, ministre des Finances ; conseiller technique au Cabinet du ministre délégué de l’Enseignement supérieur et de la Recherche François Loos ; conseiller et chargé des discours stratégiques du ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des collectivités territoriales, Claude Guéant.

« L’Obscurantisme vert – La véritable histoire de la condition humaine » d’Yves Roucaute est publié aux Éditions du Cerf.

Ecoutez Yves Roucaute au micro de Yannick Urrien le 4 octobre 2022 sur Kernews

Ces démagogues prétendent nous interdire le foie gras, le barbecue, les sapins de Noël, les avions et ils vont même jusqu’à crever les pneus des SUV

Kernews : Vous aviez publié il y a quelques années un livre intitulé « Les Démagogues », un grand succès de librairie où vous expliquiez que les démagogues développaient au forceps la création d’un homme nouveau, en emportant l’adhésion fascinée des foules. Cette description nous ramène-t-elle à cette actualité de l’obscurantisme vert ?

Yves Roucaute : Nous avons affaire à une démagogie monstrueuse qui prétend sauver la planète, qui prétend surtout condamner l’humanité en la mettant dans une situation de mal-être sous prétexte que nous serions responsables de catastrophes présentes ou à venir. Cette apocalypse interviendrait avec un réchauffement jamais vu, y compris le taux de CO2, et, ce qui me frappe, c’est que ces gens profitent des peurs réelles, qu’ils alimentent, pour essayer de vendre leur propre pouvoir. C’est la stratégie que nous avions connue à l’époque du marxisme triomphant, où l’on montrait du doigt la misère sociale, qui était souvent réelle, la souffrance ouvrière, qui était aussi réelle, et ces mêmes démagogues rouges nous demandaient d’adhérer à leur système totalitaire. C’est la même chose aujourd’hui. Il y a de réels problèmes dans la nature, nous produisons des choses qui ne sont pas favorables à l’humanité et nous avons des démagogues qui disent aux gens de regarder les pollutions en leur demandant de les soutenir et d’adhérer à leur système totalitaire. C’est une démagogie monstrueuse qui conduit effectivement à un système totalitaire. Le principe est vieux comme Hérode, mais la tactique est différente, puisque c’est au nom de la planète et de l’environnement que tout cela se fait. Néanmoins, les conséquences sont les mêmes, puisque ces démagogues prétendent nous interdire le foie gras, le barbecue, les sapins de Noël, les avions et ils vont même jusqu’à crever les pneus des SUV. C’est toute notre vie qui est quadrillée par ces gens. Le fond de l’affaire, c’est que ces gens prétendent que nous sommes des sous-systèmes de la planète – je démontre que c’est faux – et puisqu’ils sont des représentants de la planète, ils ont le droit de gérer notre vie quotidienne. De la même façon, les marxistes à l’époque prétendaient qu’ils étaient les représentants de l’histoire du monde et de la classe ouvrière et qu’ils avaient le droit de quadriller la vie politique et sociale, mais aussi notre vie privée. C’est ce même phénomène, mais avec une nouvelle sauce. Nous avons aujourd’hui une menace contre les démocraties libérales qui est sans précédent, parce que nous avons la coordination de toutes ces forces contre la croissance, le productivisme, le consumérisme et le capitalisme. Toutes ces forces viennent de mondes différents, comme les anciens communistes recyclés, les wokistes, ceux qui sont pour un retour total à la nature, les environnementalistes, les altermondialistes… On voit bien à travers la NUPES que tous ces gens se conjuguent pour attaquer la cité libre.

Ces gens sont uniquement en Europe occidentale

Il faut préciser que c’est la cité libre occidentale. Pensez-vous qu’il existe des lobbys, parfaitement financés, dont l’objectif est de détruire l’Occident libre ?

Je ne suis pas du tout dans le complotisme, mais je constate quand même certains phénomènes. D’abord, pour comprendre ce qui se passe, il faut imaginer une grande ville avec plusieurs portes d’entrée. Il y a des attaques à toutes les portes : au nom du climat, au nom du social, au nom de la misère, au nom du genre, au nom du passé… Ensuite, comme c’est soi-disant au nom de la planète, on pourrait penser que ces attaques se déroulent aussi en Afrique ou en Asie… En réalité, ces attaques sont toutes organisées contre nos sociétés démocratiques occidentales. Au moment où l’URSS menaçait l’Europe occidentale, il y avait des manifestations de pacifistes en faveur de la paix et François Mitterrand avait cette formule : « Les pacifistes sont à l’Ouest et les armes sont à l’Est ». La Chine, la Russie, le monde arabe ou l’Afrique se moquent complètement de tout cela. L’Afrique rêve de notre modèle de croissance fondé sur les sciences et la liberté. Donc, c’est une vague obscurantiste qui prétend parler au nom de la planète, alors qu’ils n’ont aucune connaissance de l’histoire de la planète, et qui veut détruire notre civilisation. Il est très important de noter que ces gens sont uniquement en Europe occidentale. Cet obscurantisme est un cache-sexe de ces gens qui refusent le consumérisme et nos sociétés occidentales.

Ainsi, derrière l’idéologie des écologistes, il y a une volonté de s’attaquer à la propriété privée…

Je réponds à toutes les attaques et j’explique au camp de la liberté et du progrès que nous sommes en train de perdre la guerre, parce que nous ne la menons pas. En réalité, si nous la menons, nous allons la gagner, parce qu’il n’est pas aussi difficile que cela de répondre à toutes ces accusations. Nous avons la nécessité de nous armer idéologiquement pour répondre à ces attaques.

Ces gens détestent profondément la liberté individuelle et l’individu en tant que tel

Vous évoquez l’aspect religieux dans cette approche, à travers l’anathème, la culpabilisation, la chasse aux sorcières, l’amalgame…

Cette inquisition a un caractère religieux parce que la démarche est religieuse. Vous évoquiez la propriété privée. Il faut bien savoir que ces gens détestent profondément la liberté individuelle et l’individu en tant que tel, c’est pour cette raison que toutes leurs critiques portent sur la jouissance, le plaisir, le désir… Tout cela pour limiter les individus. Nos sociétés placent l’humanité de l’homme au centre de la société, c’est-à-dire son bien-être, la volonté de le laisser s’épanouir ou de prospérer, c’est le chemin de la liberté. Ces gens-là remplacent la cité par une idole, aujourd’hui c’est la planète, et ils réinterprètent tout à partir de là. Ils affabulent vraiment.

Sur cette planète, qui existe depuis 4,5 milliards d’années, il a toujours été très difficile d’y vivre parce qu’elle a exterminé 99,9 % des vivants

Pourtant, nos concitoyens ne semblent pas s’apercevoir de tout cela…

Parce que nous avons affaire à une masse de démagogues qui trafiquent les faits pour attiser la peur de nos concitoyens. En Occident, cela fonctionne assez bien, parce qu’ils ont une influence monstrueuse dans les médias et il y a toute une industrie qui prolifère sur ces illusions. De la même façon qu’hier, les communistes présentaient des films qui montraient des files d’attente de gens qui allaient à la soupe populaire aux États-Unis, pour prouver que la misère ouvrière était énorme en Occident, les mêmes présentent des vidéos avec des textes scientifiques et des graphiques pour nous prouver que l’humanité est coupable et, comme elle est coupable, il faudrait donner à ces gens les rênes du pouvoir pour qu’ils mettent en œuvre les mesures qu’ils demandent. C’est pour cette raison que dans mon livre j’essaie de raconter l’histoire de la planète et de la condition humaine. Face à ces prophètes de malheur, il faut répondre à toutes les attaques. C’est pour cette raison que mon livre n’est pas sur le climat ou sur la météo, c’est un livre global. Je commence par attaquer toutes ces élucubrations qui nous présentent cette planète comme quelque chose qu’il faudrait sauver, idolâtrer ou aimer. Je prouve que sur cette planète, qui existe depuis 4,5 milliards d’années, il a toujours été très difficile d’y vivre parce qu’elle a exterminé 99,9 % des vivants. Donc, il n’y a pas d’idolâtrie à avoir. Je prouve que 99,9 % de l’humanité a été exterminée en raison des problèmes dus à cette planète.

Les petits bonshommes verts nous disent qu’il n’a jamais fait aussi chaud, c’est de la rigolade !

En résumé, vous démontrez qu’il y a toujours eu des périodes de grande chaleur ou de glaciation et que cette planète a toujours été cruelle à l’égard de l’homme…

Les faits sont sans appel. Avant l’apparition des hominidés, il y a 7 millions d’années, 99,9 % du vivant a été exterminé, en raison des réchauffements monstrueux ou des glaciations terribles. Entre 4,5 milliards d’années et 2,5 milliards d’années, la moyenne des températures était toujours supérieure à 83° sur la planète, alors qu’aujourd’hui elle est de 15° ! Les petits bonshommes verts nous disent qu’il n’a jamais fait aussi chaud, c’est de la rigolade ! Depuis 2,5 milliards d’années, il a toujours fait plus chaud qu’aujourd’hui, à l’exception des périodes de glaciation. Je démontre ce qui s’est passé, période par période. Je parle des volcans, des séismes, des inondations, des tsunamis, avant même le début de l’humanité.

La sixième dynastie égyptienne a été complètement rasée par le réchauffement climatique. Pourtant, Pharaon ne roulait pas en SUV et il ne connaissait pas le sèche-cheveux…

Plus proche de nous, vous évoquez aussi la période de réchauffement climatique au Moyen Âge…

J’explique la condition humaine : nous ne pouvons pas survivre sur cette planète si nous n’assujettissons pas ce qui s’y trouve et si nous ne la dominons pas. Nous ne pouvons pas survivre sur cette planète si nous n’essayons pas d’utiliser tous nos moyens pour résister aux terribles ravages que cette planète procure. Je donne quelques exemples amusants. Avant l’humanité, les dinosaures vivaient avec une moyenne de température de 30° et il n’y avait pas de neige au pôle Nord. Le genre humain est né il y a 2 millions d’années et, pour comprendre à quel point l’idolâtrie de la planète est une foutaise qui sert des démagogues, depuis cette période, l’humanité a subi 17 glaciations, dont 4 monstrueuses, avec en même temps des inondations, des séismes ou des éruptions volcaniques. La planète est tellement violente que le genre homo a été composé de 22 espèces et 21 ont été exterminées. Quant à notre espèce, la dernière glaciation s’est terminée il y a 12 000 ans et il n’y avait plus que 500 000 survivants sur la Terre. Et cela continue ensuite… Les bonshommes verts nous vendent de la climatologie en permanence, comme cet été, en expliquant que c’est du jamais vu ! Il y a 4200 ans, la plus belle civilisation humaine, la civilisation sumérienne, a été rayée de la carte à cause de la chaleur qui a provoqué une sécheresse épouvantable. La sixième dynastie égyptienne a été complètement rasée par le réchauffement climatique. Pourtant, Pharaon ne roulait pas en SUV et il ne connaissait pas le sèche-cheveux… Vous évoquez le Moyen Âge : il faisait tellement plus chaud qu’aujourd’hui, que les Vikings installèrent deux colonies au Groenland. Les variations climatiques sont une règle de la Terre et, malheureusement, nous n’avons pas beaucoup d’efficacité sur cela. Les écologistes expliquent qu’il n’y a jamais eu autant de CO2 depuis la révolution industrielle : pourtant, entre 1800 et 1850, il y a un refroidissement très fort de la planète avec une montée très forte des glaciers, alors que c’est l’époque du charbon et du carboné. Le réchauffement que l’on observe depuis 1850 n’a rien à voir avec ce que l’on a connu dans l’histoire de la planète. On nous parle du CO2, j’ai travaillé avec de très grands laboratoires et les recherches indiquent que depuis 541 millions d’années, le taux de CO2 a parfois été jusqu’à 8 à 17 fois supérieur à ce qu’il est aujourd’hui. On nous vend de la peur pour nous vendre des mesures liberticides, parce que ces gens sont assoiffés de pouvoir. C’est le recyclage des anciens marxistes, des altermondialistes et de tous ceux qui détestent notre civilisation. D’abord, je voudrais rappeler que sans gaz à effet de serre nous mourrons, car c’est une couverture chauffante sur la Terre. Aujourd’hui, il n’y a aucun danger. Ensuite, il faut dire que le CO2 n’est qu’une partie mineure du gaz à effet de serre, car le principal gaz à effet de serre, c’est la vapeur d’eau. C’est pour cette raison que nous sommes dans l’affabulation idéologique la plus absolue. Les forces monstrueuses qui sont en action et qui nous menacent tous les jours, ce sont les séismes et les inondations, et ce sont des forces qui menacent tous les vivants depuis des millions d’années : c’est l’axe de rotation de l’orbite de la Terre et c’est l’influence du système solaire, puisque la Terre n’est pas un écosystème, mais un élément du système solaire. Il y a aussi l’influence de la Lune, cela existe avec les marées et les champs magnétiques, et cela joue évidemment sur l’orbite. C’est parce qu’il y a des météorites qui ont frappé la Terre il y a 4,4 milliards d’années qu’il y a de l’eau sur Terre. Nous n’avons aucun moyen d’empêcher les volcans et les séismes. À l’inverse, j’explique que c’est par plus de croissance et par la science que nous allons combattre tout cela.

Ces écolos nous vendent leur salade simplement pour prendre le pouvoir

On a tous vu dans les médias, après la grande sécheresse de cet été 2022, la baisse des cours d’eau dans la vallée de l’Elbe, près de Prague. On a dit que c’était catastrophique et que les responsables étaient ceux qui roulent en SUV et qui utilisent des jets privés… L’eau a tellement baissé que l’on a découvert ensuite ces pierres gravées en 1400 : « Si tu me vois, alors pleure… » Et ces pierres dites de la faim datent de 1400…

Cela confirme que l’histoire de la planète, c’est l’histoire de ces variations constantes. On nous parle de dérèglement climatique, mais cela n’existe pas, car la règle c’est le dérèglement, puisqu’il y a toujours eu des réchauffements ou des périodes plus froides, comme à la Renaissance. Même si l’on oublie tout ce qui s’est passé depuis plus de 4 milliards d’années, en nous intéressant uniquement à ce qui s’est passé depuis la naissance de tous ceux qui nous vendent l’Apocalypse météo, même s’il y a un réchauffement léger et réel, cela ne prouve en rien la culpabilité humaine. C’est exactement le contraire. Cela prouve qu’il faut, au contraire, continuer la croissance, parce que c’est la seule solution pour affronter les aléas climatiques. Comment voulez-vous lutter contre les tsunamis, si vous n’avez pas les moyens de les prévenir ? En 1981, 36 % de la population était sous-alimentée et, grâce au capitalisme et à la croissance, on est à 8,9 %. C’est triste, mais la solution c’est la croissance, le consumérisme et le productivisme. Ce sont des faits sans appel ! La Chine est sortie de sa famine en imitant le capitalisme, avec un État tyrannique, mais en tout cas elle a imité ce qui fonctionnait. Regardez tout cet argent que nous mettons en ce moment dans ces éoliennes qui ne servent à rien, car elles ne sont pas plus durables que les moulins à vent puisque leur durée de vie est de vingt ans. Si vous ne les enlevez pas, elles rouillent, en laissant deux tiers de béton dans la terre. Si vous prenez une centrale nucléaire de taille moyenne, on constate qu’elle va produire autant d’énergie que 10 000 éoliennes. Face à tout cela, beaucoup de gens sont terrorisés par cette armada obscurantiste, y compris au sein du gouvernement actuel, alors on a fermé Fessenheim et on était même sur le point d’arrêter une dizaine de centrales. Ces écolos nous vendent leur salade simplement pour prendre le pouvoir. Donc, mon discours est que, pour sauver l’humanité, la solution c’est la science.

Dans la Bible, il est indiqué que Dieu nous a créés pour dominer la planète et assujettir tout ce qui s’y trouve

Vous rappelez aussi que les religions nous incitent à dompter la nature et à ne pas être esclaves de la Terre…

La vague obscurantiste va jusqu’aux églises en ce moment, avec ces fameuses églises vertes et ces discours fantasmagoriques sur le fait que Dieu nous aurait demandé de protéger la planète. Je suis un grand lecteur de la Bible, j’ai écouté les théologiens catholiques, protestants et orthodoxes mais aussi les rabbins, et je constate que tout le monde converge pour dire la même chose. Dans la Bible, il est indiqué que Dieu nous a créés pour dominer la planète et assujettir tout ce qui s’y trouve. C’est marqué à plusieurs reprises dans la Bible. Les trois grandes religions ne nous demandent pas de nous soumettre à la planète, mais de la dominer. Donc, l’humanité ne doit pas être un sous-système de la planète, mais elle doit être en position de la dominer et de l’assujettir, parce qu’elle n’a pas le choix. Sinon, comme le passé l’a montré, nous disparaîtrons. J’ajoute que je suis un vrai écologiste : cela veut dire maison en grec, cela ne veut pas dire planète. Et la maison c’est fait pour se protéger du froid, de la pluie, du vent ou de la chaleur. Donc, c’est fait pour se protéger de la planète, c’est un mode de défense. Autour de la maison, on utilise les richesses de la planète, on les transforme, pour essayer de survivre en dominant et en assujettissant la planète. Nous manquons de spiritualité et c’est la raison de la force de ces troupes obscurantistes. Il faut dire à la jeunesse qu’elle doit défendre une espèce formidable, l’espèce humaine, que nos ancêtres ont été des gens formidables, car ils nous ont permis de survivre et d’être là. S’il y a des choses qui ne vont pas bien, il faut regarder vers l’avenir, car c’est la créativité. Le fondement de mon livre, c’est de défendre la nature humaine contre les idolâtres de la planète. Nous avons pu survivre, même face aux glaciations les plus épouvantables, parce que l’humanité est créatrice. Les écologistes vendent la peur et le désespoir, la nostalgie d’un monde qui n’a jamais existé, en parlant de l’humanité près de la nature, mais c’est la catastrophe et la mort au bout du chemin.

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jacques Baud : « Le problème des Occidentaux, c’est qu’ils ont l’arrogance de celui qui a réussi. »

Pornichet : le CCAS propose une aide financière pour les fêtes de Noël