dans

Réouverture du Conservatoire de Saint-Nazaire.

Fermé au public depuis l’incendie qui s’est déclaré dans la nuit du 22 au 23 février, le Conservatoire de Saint-Nazaire réouvre ses portes au public le mardi 23 avril prochain.Sous réserve de l’avis favorable accordé par la commission de sécurité, le Conservatoire de musique de Saint-Nazaire (centre Boris Vian situé au 24 rue du Commandant Gâté) devrait réouvrir ses portes au public à partir du mardi 23 avril.

Portes-ouvertes du Conservatoire le samedi 18 mai.

Le Conservatoire à rayonnement départemental de Saint-Nazaire organise une journée portes-ouvertes afin de faire connaître au public, les cours et parcours possibles en musique et en danse.

Ouverture du Centre Boris Vian (musique) de 10h à 12h

Entrée par le parking situé derrière le Conservatoire.

Plus d’infos : 02 44 73 43 40.

Ouverture de l’espace Maurice Béjart (danse) de 14h à 17h

Différents cours et ateliers de danse sont ouverts aux enfants et aux adultes qui souhaitent y participer. L’inscription est possible dès la fin des cours.

Au Paquebot de Saint-Nazaire.

Plus d’infos : 02 44 73 44 10.


Christine Blanc

Installé au cœur de la baule depuis plus de 20 ans, le salon de coiffure Christine Blanc vous accueille dans une ambiance chaleureuse et conviviale entièrement dédiée à la beauté et au soin du cheveu. Composéd’un étage, il vous propose au sein d’un espace privilégié, consacrénotamment à la métamorphose du cheveu, de répondre aux exigences des client(e)s souhaitant profiter d’un moment de tranquillité et de relaxation.

Christine Blanc, 154, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 44500 La Baule-Escoublac. Téléphone : 02 40 11 05 11. Lien vers le site de Christine Blanc.


 

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Investigation sur les réseaux d’eaux usées et d’eaux pluviales à Guérande

Jean-François Blondel : « Il faut bien avoir à l’esprit que l’atelier de Viollet-le-Duc a tout refait, puisqu’il ne restait que les quatre murs et la toiture. »