dans

Saint-Nazaire : fin de La Solitaire du Figaro

Le podium de la Solitaire du Figaro 2020 - 1er Armel Le Cleac h, 2eme, Fred Duthil et 3eme, Tom Laperche - Saint-Nazaire le 20/09/2020 -© Alexis Courcoux

La Solitaire du Figaro 2020 s’est achevée ce dimanche par la remise de prix qui, sous le soleil de Saint-Nazaire, a consacré Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), désormais triple vainqueur, Kevin Bloch (Team Vendée Formation), premier bizuth, et Tom Dolan (Smurfit Kappa), qui a reçu le Vivi Trophy du meilleur étranger. Autant de marins qui, comme la quasi totalité des 35 engagés sur cette 51e édition, ont bien l’intention, malgré la difficulté de la course, d’y revenir, l’an prochain ou plus tard. Elles et ils ont parfois pleuré, souvent maudit les cieux et les éléments, souffert du manque de sommeil et de l’inconfort de leur Figaro Bénéteau 3, mais au terme de la 51e édition de La Solitaire du Figaro, rares sont celles et ceux qui n’envisagent pas de revenir en 2021 ou plus tard pour se frotter de nouveau à l’exigence d’une course pas comme les autres. Cette 51e édition ne sera donc pas leur dernière.

Publicité

Christine Blanc

Installé au cœur de la baule depuis plus de 20 ans, le salon de coiffure Christine Blanc vous accueille dans une ambiance chaleureuse et conviviale entièrement dédiée à la beauté et au soin du cheveu. Composéd’un étage, il vous propose au sein d’un espace privilégié, consacrénotamment à la métamorphose du cheveu, de répondre aux exigences des client(e)s souhaitant profiter d’un moment de tranquillité et de relaxation.

Christine Blanc, 154, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 44500 La Baule-Escoublac. Téléphone : 02 40 11 05 11. Lien vers le site de Christine Blanc.


 

Écrit par Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portes ouvertes à la plateforme de compostage des déchets verts de Cuneix

Olivier Vial : « Vous pouvez tout à fait être hétéro en considérant que vous êtes de genre féminin alors que, biologiquement, vous êtes un homme. Et, dans ce cas, vous êtes un homme lesbien ! »